Accueil et sécurisation du sénateur JP Bemba: Satisfecit de la Police

par -
0 163
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Sécuriser le retour au pays des personnalités politiques congolaises à l’instar de feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba, Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi, ou même le sénateur Jean-Pierre Bemba, n’a pas toujours été une mince affaire pour une Police accusée à tort de servir de bras au pouvoir en place, pendant qu’elle est là pour protéger la population et ses biens. Mais chaque fois que la haute hiérarchie lui a confié cette lourde tâche, la Police, comme tout service commandé, s’est toujours acquittée avec professionnalisme, à la grande satisfaction de tout le monde.

C’est ainsi, après qu’avoir accueilli le sénateur Jean-Pierre Bemba, le mercredi  1er août 2018 à l’aéroport international de Ndjili, sans oublier le dépôt de sa candidature un jour après, son voyage à Gemena suivi de son retour en Belgique, la Police ne pouvait pas manquer de faire rapport à la population et de lui expliquer quels ont été les défis.  Dans un communiqué parvenu à L’Avenir, le Commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa informe les Kinoises et Kinois que conformément aux instructions reçues de la  hiérarchie et sur demande du Sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo,  ce dernier a bénéficié de la protection de la police durant tout son séjour dans la capitale.

« Comme au jour de son arrivée à Kinshasa en provenance de Bruxelles, ce dimanche 05 août, la police a sécurisé son retour en Belgique. Les éléments de la police commis à cette tâche ont travaillé dans le professionnalisme en respectant scrupuleusement les ordres. Ainsi, aucun incident majeur n’a été enregistré  pendant cette mission malgré les provocations dont la police a fait l’objet de la part de certains militants du parti politique du Sénateur Bemba. Le Commissariat provincial de la police profite de l’occasion pour appeler les différentes formations politiques implantées à Kinshasa à l’éducation civique et patriotique de leurs militants. En effet, ces derniers doivent savoir que la police est apolitique, elle travaille suivant les missions lui assignées par la constitution de la République dans le respect des droits de l’homme », indique le Commissaire divisionnaire adjoint Kasongo Kitenge Sylvano, avant d’adresser ses félicitations à ceux des membres du parti politique du Sénateur Bemba qui se sont bien comportés et aux policiers pour leur sens de dévouement et de professionnalisme.

Ce qu’a été son séjour en Rdc

A peine arrivé à Kinshasa, le 1er août 2018, Jean-Pierre Bemba a été escorté par la Police, jusqu’au siège de son parti, le Mouvement de Libération du Congo (MLC), mais sans pour autant s’adresser à la population. Conduit au quartier GB dans la commune de Kitambo, Igwe y a dormi, mais sous une vive polémique sur les conditions de son hébergement. Et ce, parce que la foule ne pouvait pas l’accompagner dans la résidence de l’avenue Pumbu, dans la commune de la Gombe, dans le périmètre du Palais de la nation.

Contre toute attente et ayant surpris ses collègues de l’opposition, Bemba déposera son dossier de candidature à la présidentielle, 24 heures après son arrivée dans son pays natal. Fait qui va une fois de plus alimenter la polémique, surtout dans le camp de ceux-là qui pensaient que le sénateur, du reste choisi candidat par le congrès de son parti, avait émis le vœu de se concerter avec ses pairs, en vue d’une candidature unique. Sans les concerter, il s’est porté candidat, avant d’obtenir une carte d’électeur et de se faire expliquer les avantages de la machine à voter.

Le jour qui a suivi, soit vendredi dernier, il s’est présenté au Sénat où il a reçu son écharpe de sénateur, avant d’aller occuper son siège au sein de l’hémicycle. C’est ce siège qu’il devra occuper prochainement lors de la session de septembre, essentiellement budgétaire.  Le samedi de la même semaine, il s’est rendu à Gemena où il était arrivé pour notamment s’incliner devant la tombe de son père, Jeannot Bemba Saolona.

On va aussi retenir que Jean-Pierre Bemba, en marge d’une messe d’action de grâce organisée en mémoire de feu son père Jeannot Bemba Saolona, a échangé avec Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi. Et ce, même si rien de concret n’a filtré de cette rencontre. Même si nombreux sont ceux qui espèrent encore à une quelconque candidature commune de l’opposition.

Dans le point de presse qu’il a animé vendredi, rien d’important à signaler, si ce n’est d’apprécier à sa juste valeur l’assistance de la Monusco (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC) aux forces armées de la RDC dans la lutte contre les groupes armés. «Elle [Monusco] a joué un rôle important dans ce pays. Elle a eu à intervenir même dans les conflits armés, on l’a vu à Goma et même à Beni. Ce qui montre que l’assistance qu’elle apporte aux forces armées est appréciable », a-t-il dit vendredi 3 août 2018 au cours d’une conférence de presse.

Les autorités congolaises ont déjà demandé le retrait progressif de la mission de l’ONU en RDC. «Les dirigeants du gouvernement veulent juger à leur niveau. Est-ce que faire partir aujourd’hui la Monusco est vraiment une solution ? Est-ce que tous les Congolais seront assurés du départ de la mission ? », S’est interrogé Jean-Pierre Bemba qui dit « n’être pas convaincu » du départ de la Mission onusienne.

L’ancien vice-président congolais rappelle que la mission a contribué au retour de la paix et à la réalisation du processus électoral de 2006. « Depuis 2001, la Monuc est déployée dans tout le pays avec l’objectif d’assurer la paix, de pouvoir mettre en place des zones de démarcation pour que le cessez-le feu puisse être d’application. Elle a permis l’encadrement du processus électoral de 2006 et son mandat a évolué aussi dans la protection des civils », a rappelé Bemba.

Il a quitté la RDC pour la Belgique ce dimanche 5 août 2018. Le jet qui le transporte ainsi que sa famille est parti de Gemena (Sud-Ubangi) à 9h40′ et a transité à Kinshasa, avant de prendre la direction de Bruxelles.

 

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse