Accrochages entre les armées congolaises et rwandaises: Les résultats de l’enquête toujours attendus

par -
0 384
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des incidents survenus la semaine dernière entre les armées congolaises et rwandaises, et les deux pays ont sollicité une intervention du Mécanisme conjoint de vérification et une enquête est actuellement en cours. La MONUSCO qui est membre permanent de ce mécanisme de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et à ce titre, participe donc à l’enquête en cours. Elle apporte également un soutien logistique, notamment pour le déploiement des équipes sur le terrain.

« Alors, on m’a fait savoir qu’hier, l’équipe de vérification a pu survoler deux positions et s’est posée sur une troisième position où elle est restée environ une heure trente avec l’appui des moyens aériens et de la protection rapprochée de la MONUSCO. Cette équipe a fait part de sa satisfaction d’avoir pu mené à bien sa mission grâce au soutien de la MONUSCO », a indiqué la porte-parole de la Monusco, avant d’ajouter que les résultats de l’enquête ne sont pas encore communiqués. Il est de la responsabilité de l’équipe d’enquête d’en communiquer les conclusions à qui de droit.

De même, la Monusco a à sa tête, pour sa première fois une femme, quels impacts ? La même porte-parole de rétorquer, déjà, la première chose, c’est que la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies est en effet une femme mais elle est Représentante à part entière, et il n’y a pas de différence entre les compétences d’un homme et celles d’une femme, c’est la première chose, que les choses soient claires par rapport à cela.

Ensuite, Mme Zerrougui est arrivée il y a maintenant une dizaine de jours en République démocratique du Congo. Elle a actuellement des entretiens, comme je l’ai indiqué dans mon propos liminaire, avec de nombreuses autorités congolaises ainsi qu’avec des représentants de la communauté diplomatique et avec les femmes leaders de la République démocratique du Congo, sans oublier des réunions avec le personnel de la MONUSCO, des agences, fonds et programme des Nations Unies.

« Mme Zerrougui, pour l’avoir suivie dans la plupart de ses rencontres, je peux vous l’assurer, a indiqué à tous ses interlocuteurs sa volonté de collaborer avec tous les partenaires des Nations Unies dans un esprit d’échange et avec l’objectif de jouer un rôle positif dans le contexte actuel », dit-elle, avant de souligner que Mme Zerrougui insiste également sur le fait que les Nations Unies sont dans ce pays pour le soutenir vers la paix et la stabilité et non pour agir à la place des autorités. Donc, la Représentante spéciale voit son rôle comme étant celui de rapprocher les points de vue. Tout cela dans le cadre du mandat qui est donné par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Une dernière information, ce mandat sera renouvelé le 31 mars prochain et évidemment les discussions que la Représentante spéciale a eues ces derniers jours et aura encore dans les prochains jours entrent également dans le contexte du renouvellement du mandat tout comme celui du soutien apporté par les Nations Unies au processus électoral.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse