Accord du 31 décembre: Les pressions de la Cenco sur la classe politique

par -
0 390
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Lors d’une conférence de presse ce lundi 27 février au Centre Interdiocésain, les évêques catholiques ont fait le point sur la situation politique actuelle au pays, ce, après leur Assemblée Plénière Extraordinaire tenue du 20 au 25 février 2017 à Kinshasa. À en croire Donatien Nshole, Secrétaire Général de la Cenco, face aux tribulations du moment et pour raison de justice et de paix, les évêques catholiques disent non au blocage de l’accord du 31 décembre et appelle à son application intégrale et rapide. Aussi dit-il, en appelons-nous vivement, au Président de la République de s’impliquer davantage dans la mise en oeuvre de l’Accord de la Saint Sylvestre particulièrement dans le processus de nomination du Premier Ministre chargé de former le Gouvernement ayant pour priorité l’organisation des élections. Les évêques catholiques demandent également à la Majorité Présidentielle, à l’Opposition et à la Société civile, d’être sensibles au cri de détresse du Peuple congolais qui attend impatiemment l’application de l’Accord du 31 décembre. «À la CENI, de bien organiser les élections dans le délai convenu et de collaborer étroitement avec les Institutions de la République, des Nations-Unies et de la Communauté Internationale quant à l’organisation des élections», a dit Donatien Nshole. Les évêques catholiques ont appelé la Police Nationale Congolaise et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, de veiller efficacement à l’intégrité du territoire national, à la protection des personnes et de leurs biens, et d’accomplir leur tâche avec honorabilité et professionnalisme en évitant les tracasseries et l’usage disproportionné de la force.

Et de poursuivre, aux médias, de contribuer à la cohésion nationale en informant objectivement et correctement l’opinion et en évitant d’alimenter des polémiques. Aux fidèles catholiques, d’intensifier la prière pour la Patrie, de veiller à la protection du patrimoine de l’Église et de ne pas céder aux provocations, au découragement et à la peur. À la Population congolaise et en particulier aux Jeunes, la Cenco leur demande de rester debout et d’exiger, en tant que souverain primaire, des Acteurs politiques le strict respect de l’Accord politique, notamment la tenue des élections dans le délai et de se faire enrôler massivement en vue de doter notre pays des dirigeants responsables. Enfin, les évêques catholiques ont demandé à la Communauté Internationale et en particulier à la MONUSCO, de soutenir le processus électoral en cours et d’accompagner le Peuple congolais dans la recherche du consensus entre les Acteurs politiques et sociaux afin de trouver une issue pacifique à la crise actuelle aux conséquences imprévisibles et d’assurer davantage l’appui aux FARDC et à la Police Nationale Congolaise pour la protection des personnes et des populations en danger, en particulier dans les provinces touchées par l’insécurité. La Cenco a promis d’accompagner le Peuple congolais dans la mise en oeuvre de l’Accord de la Saint Sylvestre.

Jean Pierre Kayembe Avec 7sur7.cd

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse