Aboutissement heureux du processus électoral: La SADC responsabilise la CENI et la classe politique

par -
0 310
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Une mission des membres du Conseil Consultatif Electoral de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (The SADC Electoral Advisroy Council – SEAC) a séjourné en RDC pour s’enquérir de l’évolution du processus électoral. Arrivée le samedi 4 mars 2017, la délégation a quitté  Kinshasa le dimanche 12 mars 2017 après une rencontre avec l’Organe de Gestion des Elections en Rdc représenté par son Président Corneille Nangaa. Cette délégation de la SADC était conduite par M. Abel Leshele Thoahlane, Commissaire de la  SEAC. Cette délégation de la SADC, en fin de mission, encourage la CENI de poursuivre sur la lancée où elle se trouve et appelle les parties prenantes au processus électoral à s’impliquer pour l’organisation effective des élections en RDC.

Il ressort de cette réunion la recherche de la collaboration entre les deux institutions pour la réussite du processus électoral en Rdc. La délégation a reconnu que la CENI RDC est dans la bonne voie. Ses membres ont consulté durant leur séjour les responsables du pays concernés par le processus électoral directement ou indirectement. Cette consultation a permis aux membres de la SEAC de se rendre compte du processus électoral conformément aux règles, principes tels que stipulés par les guides de la gouvernance électorale démocratique notamment, sur le plan national et continental.

Après des consultations menées auprès des différentes parties prenantes au processus électoral en RDC, le Conseil Consultatif électoral de la SADC  a dit avoir constaté la confiance  des parties prenantes envers la CENI. Un point positif devant figurer dans le rapport final sanctionnant la mission d’évaluation du SEAC dont la primeur est réservé au Secrétaire Exécutif de cet organe technique de la SADC. Pour le Conseil Consultatif électoral de la SADC tous les acteurs du processus électoral en Rdc devraient travailler sur les conditions devant déboucher sur la tenue effective des élections et non se murer dans le fixisme des dates.

A l’issue de la rencontre M. Abel Leshele Thoahlane a résumé l’essentiel des entretiens en ces termes : «  la substance de nos interactions est réservée au Secrétaire Exécutif, je peux vous dire de manière large que dans tout ce que nous avons entrepris, nous avons pu déceler auprès de nos interlocuteurs qu’il y a une nécessité de retourner à l’ordre constitutionnel, il y a nécessité de mettre en application l’accord qui a été conclu en décembre 2016. Et maintenant avec le Président de la CENI, nous étions entrain de parler des échanges, d’assistance au processus devant conduire à l’organisation des élections. Ce mécanisme de collaboration est la raison des échanges que nous avons entamés.  Le Président de la CENI a échangé avec nous sur certains domaines dans lesquels  il a besoin de notre collaboration et c’est sur cela que nous sommes entrain de travailler pour avancer ». Un échange des cadeaux a couronné cet échange entre la délégation du SEAC et le Président de la CENI.

(JMNK/Ceni)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse