A travers une matinée citoyenne: CAFCO encourage les candidatures féminines

par -
0 359
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le cadre permanent de Concertation de la femme congolaise, CAFCO, en collaboration avec l’ONU-Femmes et le PNUD ont organisé une matinée citoyenne avec les partis politiques, il y a peu à la Gombe C’était sous le thème : « la valeur ajoutée des partis politiques dans l’alignement des  femmes sur les listes électorales ». Alors que la RDC est à quelques jours des dépôts des candidatures aux bureaux de la CENI, certains partis politiques  ont déjà clôturé les inscriptions des candidatures des listes électorales. Cependant,  les partis qui n’ont pas encore clôturé leurs listes, après les échanges lors de cette matinée, ont appelé les femmes à se faire enregistrer, afin qu’elles soient votées lors des prochaines élections. Plusieurs personnalités ont pris part à cette activité, dont un représentant de l’ambassadeur de l’Union africaine ; les différents présidents de partis politiques ; la présidente du cadre permanant de Concertation de la femme congolaise, CAFCO ; les différentes présidentes des ligues de femmes et des invités.

Dans la première  partie de la matinée, bien avant l’audition des mots de circonstance, la modératrice, Mme Catherine Odimba, la chargée des programmes à l’ONU-Femmes, a dressé le programme  d’activité du jour. Il s’agissait d’un bref exposé sur le thème à savoir,  «   la valeur ajoutée ou avantages qu’un parti politique aligne des femmes », suivi de l’échange d’idées de l’assistance  et, enfin, l’étape des signatures de l’acte d’engagement par les partis politiques, pour l’alignement des femmes sur les listes électorales.

Passant à l’exposé du jour sur la valeur ajoutée des partis politiques dans l’alignement des  femmes sur les listes électorales, l’assistance a suivi avec intérêt l’exposé du prénommé François, un formateur du PNUD. Celui-ci a évoqué les avantages, entendus par valeur ajoutée qu’a un parti politique à aligner des femmes sur leurs listes électorales. Il a soulevé trois avantages, entre autres cet alignement, lequel permet l’élargissement du tissu sociologique du parti. Et dans le même ordre d’idée, le renforcement de la crédibilité du parti et le renforcement de sa compétitivité sur la scène politique. Plus un parti respecte ces trois éléments, plus il se voit un parti politique fort.

A l’étape des signatures, les différents cadres de partis politiques ont, du fait même adopté l’acte d’engagement d’alignement des femmes sur les listes électorales.

Les présidents de partis politiques et d’autres membres de ces structures  ont alors pris l’engagement d’inscrire, en ordre utile, les femmes de leurs partis sur les listes électorales ; d’accroitre le nombre de femmes dans les directoires ; de respecter les prescrits de l’article 14 de la Constitution énonçant le principe de la parité homme-femme ainsi que le paragraphe 1er de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations –Unies du 31 octobre 2000. En effet, cette clause recommande que les femmes soient davantage représentées à tous les niveaux de prise des décisions dans les institutions et mécanismes nationaux, régionaux et internationaux.

Mme Christine Pangi, membre et cadre du parti politique FONUS, dirigé par le président du conseil national de suivi de l’accord, CNSA,  Olenghankoy, s’est exprimé en ces termes : « les femmes sont capables de faire ce que les hommes font, étant  donné qu’eux tous sont autorisés d’aller à l’école pour apprendre. Et aujourd’hui, le besoin se fait sentir pour vulgariser les capacités des femmes qui hésitent encore », a-t-elle relevé. Et d’ajouter que certaines parmi elles sont déjà dans les institutions politiques et prouvent de quoi elles sont capables, en termes de contribution au développement du pays.  Partant, Mme  Pangi déduit que ce genre de manifestations organisées ce jour, permet aux femmes de se réveiller, en vue d’une prise de conscience conséquente.

 

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse