2ième réunion du Forum du Cadre national de Concertation humanitaire

par -
0 1046
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Mamadou Diallo appelle à une représentation de la RDC au sommet mondial humanitaire

Le Gouvernement de la RDC et la communauté humanitaire dans ce pays ont tenu, mardi dernier avril courant, la deuxième réunion du Cadre national de Concertation humanitaire (CNCH), indique la note d’information des Nations Unies remise au cours de sa conférence de presse hebdomadaire d’hier.

Selon la source, ce forum a été présidé par le vice-premier ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Willy Makiashi, entouré de plusieurs membres du Gouvernement pour la mise en place et harmonisation des points de vue entre les deux parties sur l’action humanitaire. Le vice premier ministre  a fait le point des préparatifs de la participation de la RD Congo au sommet.

D’après le Dr Mamadou Diallo, coordonnateur de l’action humanitaire en RDC, la République démocratique du Congo devrait être représentée à ce sommet en Turquie au plus haut niveau possible pour partager et faire profiter le monde de son expérience dans l’humanitaire. Deux ateliers se seront déjà tenus à Goma et à Kinshasa pour affirmer la contribution de la RDC au sommet humanitaire mondial.

A en croire la source, Le cadre national de concertation humanitaire s’est également appesanti sur la problématique des déplacements dans l’est du pays où l’on compte quelque 1,5 millions de personnes déplacées internes. Le Gouvernement congolais a annoncé son intention de fermer tous les sites de déplacés. Le Nord-Kivu compte encore 56 sites mais un certain nombre a déjà été fermé depuis 2014.

Pour le Dr Diallo, « La fermeture des sites de déplacés dans la province du Nord-Kivu est une décision souveraine du Gouvernement de la RDC. Toutefois, mais les acteurs humanitaires voudraient juste s’assurer que cela se déroule conformément au Droit international humanitaire », a-t-il indiqué. Le coordonnateur humanitaire a également plaidé pour des solutions durables en faveur des personnes déplacées internes et des familles d’accueil qui sont en fait les premiers acteurs humanitaires car ce sont ces dernières qui hébergent les déplacés avant l’arrivée de l’assistance humanitaire.

La réunion de ce mardi a également fait état de l’avancement du processus  d’octroi des facilités administratives, fiscales et douanières en faveur des organisations non gouvernementales œuvrant dans le secteur social et humanitaire. Le Cadre national de Concertation humanitaire a été institué en janvier 2013, pour établir des liens réguliers entre le Gouvernement et les acteurs humanitaires. Une démarche visant à instaurer un climat de confiance entre les parties, en vue d’une synergie des efforts pour une bonne action humanitaire en RDC.

(Clémence Kilondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse