A quelques mois de la Coupe du monde de Rugby en Angleterre « African as One » de passage en Rdc

par -
0 885
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

«  African as One », ce slogan lancé sur le continent africain par la firme transitaire, Dhl, pour la promotion du Rugby, est arrivée à sa 21ème étape, qui est Rdc, avant de continuer sa tournée continentale par route pour le reste des pays sur les 45 qu’en compte l’Afrique pendant 11 mois.

« C’est à l’occasion de la Coupe du monde Rugby que nous avons soutenu cette activité, qui vise à faire découvrir le rugby, ce sport méconnu (…) Africa as one est de passage à Kinshasa pour faire découvrir aux Congolais le sport de Rugby, qui existe déjà en République démocratique du Congo, parce qu’il y a une fédération et nous voulons donner un coup de projecteur particulier à ce sport très intéressant, mais qui est malheureusement assez méconnu des populations congolaises », a indiqué le Directeur général de Dhl Rdc, Bernard Malaba Tshienda. C’était le dimanche dernier au terrain de Foot de l’école Belge, située à côté de la Halle de la Gombe.

A l’occasion, plusieurs enfants, tous habillés en T-shirt, jaunes, rouges, arborés de la marque Dhl, dont certains venus de deux centres d’Orphelinat, alors que d’autres accompagnés de leur parent, apprenaient la maîtrise de ce sport rassembleur, des mains du coach Hines et Mohau Ralekhetla. Ainsi, à la fin de la journée, chaque est sorti avec un cadeau.

« L’initiative Africa as One vise à faire découvrir le rugby et nous avons décidé de le faire de manière très ludique. C’est une activité qui rassemble les partenaires, nos clients, nos fournisseurs, les employés… C’est avant tout de rassembler la grande famille Dhl autour d’un sport idéal, qui est le Rugby », a affirmé le Directeur général de Dhl Rdc, pendant qu’à côté, s’organisaient des petits ateliers de rugby auxquels, les enfants étaient initiés.

Pour Dhl, l’ambition n’est pas d’aller en profondeur en Rugby d’autant plus qu’il existe déjà une fédération. Il s’agit ici, a dit son Directeur général, juste d’un aperçu du sport à l’occasion de cette initiative. « Le rugby n’est qu’un prétexte pour donner un coup de projecteur à l’Afrique et à notre pays en particulier. Aujourd’hui, c’est la République démocratique du Congo, qui est le 21ème pays à être visiter sur les 45 destinations. A l’occasion, il y a un film qui est produit et qui sera diffusé sur internet à Youtoub (www.africanasone.com) pour se rendre compte de l’effectivité de cette initiative, vécue dans d’autres africain », a-t-il explicité, soulignant qu’il s’agit surtout d’une grande aventure, un grand voyage à travers l’Afrique de faire découvrir ce que le continent noir a de mieux.

Les équipes de «  African as One », sont parties de Cap Town en Afrique du Sud par route, et sont en train de traverser les 45 pays d’Afrique avec tous les risques et difficultés des routes. En Rdc, elles sont entrées par Kasumbalesa dans le Katanga après la Zambie, et n’ont pas malheureusement effectué l’étape de l’Angola par faute de visa. « ….C’est un défi que nous nous sommes lancés. Nous allons relier ces 45 pays par route jusqu’à arriver en Grande Bretagne, où va se dérouler la coupe du monde de rugby. Africa as one est un slogan que nous sommes en train de promouvoir pour dire : nous sommes tous Africains, nous devrions être Un », a déclaré Dheins Nseka, agent commercial chez Dhl et chargé de la responsabilité sociale de l’entreprise.

L’ophtalmologue sud africain,… en train de consulter une patiente, internée à l’hospice Saint Pierre dans la commune de Kinshasa (Ph/ Prince)

Par ailleurs, le samedi dernier, l’équipe de la Dhl a visité deux hospices de Kinshasa, à savoir celui de Kabinda et de Saint Pierre, situé sur l’avenue Kasa Vubu en face du stade Cardinal Malula dans la commune de Kinshasa.

Ici comme sur Kabinda, en face de la Radio télévision nationale congolaise (Rtnc), tous les internés et mêmes ceux qui y travaillent ont bénéficié des consultations et obtenu gratuitement des lunettes. Une véritable bouée d’oxygène pour ces personnes de troisième âge, dont la plupart avaient de sérieux problèmes de vue. «  Vraiment, j’ai apprécié ce geste, je suis ravie, parce qu’il y a beaucoup de sociétés et de personnes qui ont plus de moyens que vous mais qui ne songent pas à ça. Vous êtes venus nous décharger. Tous ces vieillards sont contents et vous envient », a fait savoir, Cécile Nkundi, directrice de l’hospice de Kabinda, soulignant que tous les internés sont des malvoyants. Ainsi, les difficultés sont énormes parce qu’il faut à tout moment les conduire… Et donc, cette action à la portée sociale qui rentre dans le cadre de la célébration du mois de la Femme, a fait retrouver le sourire à ces personnes qui ne demandent que de l’assistance.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse