A peine sorti sur le marché: L’opus « Qu’est-ce que j’avais dit ? » de Ferre se comporte bien

par -
0 306
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Une fois encore, « jésus des nuances » attendu à Dar-es-Salaam

A peine lancé sur le marché mondial du disque, l’album « Qu’est-ce que j’avais dit ? » de Ferre Gola ne passe jamais inaperçu, donnant ainsi raison à son auteur-compositeur qui avait annoncé avoir réalisé l’un des meilleurs albums de sa carrière, pour ne pas dire le meilleur, du moins pour le moment.

Il avait raison d’autant plus que les résultats se font actuellement voir dans les bacs. Publié en 3 coffrets revêtus de 3 différentes couleurs : bleue, jaune et rouge, cette œuvre de Ferre Gola renferme 33 titres bien sélectionnés de son riche répertoire. Des titres comme « Jugement » et autres ne peuvent vraiment pas passés à côté. Dans tous les salons huppés de Kinshasa l’on ne se trémousse plus ce dernier temps qu’au rythma de « Qu’est-ce que j’avais dit ? ».

Par rapport au succès de cet opus, le producteur Jules N’Sana par le truchement du silencieux Djo-Djo Mandiki, tous deux basés à Nairobi au Kenya se propose d’organiser incessamment une autre sortie de « jésus des nuances » et ses poulains à Dar-es-Salaam en Tanzanie où Ferre compte de nombreux fans friands de la chanson « Tucheze » (jouons en swahili) contenue dans « Qu’est-ce que j’avais dit ? » et qui mène au hit-parade au pays de Julius Nyerere.

Une bonne ouverture de positionnement pour la musique congolaise qui commence à reprendre ses lettres de noblesse.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse