A peine réhabilitées: Les routes de Kinshasa à nouveau dans un état critique

par -
0 155
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les routes réfectionnées, il y a peu, aux alentours du marché central de Kinshasa,  sont à ce jour couvertes d’une quantité débordante in d’immondices. Cette situation triste qui traduit la persistance des mentalités rétrogrades, ne semble pas trop changer ni ne réveille aucunement la sensibilité notamment du commun des  kinois quant à ce.

En observant avec attention, l’on peut vite constater combien l’avenue du Commerce, au niveau du croisement avec celle de Kasa-Vubu, de même que celle-ci en partie déjà, livrent un spectacle désolant : des emballages en plastique  en grande quantité jetés ci et là, entrainant quelquefois de petites collines de foin. A cela s’ajoute la détérioration des routes, le remplissage des canalisations. Cette situation inquiétante fait tourner les méninges. L’on se demande notamment : Pendant combien de temps la bonne gestion des déchets sera absente  de  Kinshasa ? Non seulement par la structure chargée de l’hygiène mais également par la population elle-même ?

Les habitants de la ville de Kinshasa, bien que constatant ce désagrément, semblent souvent passifs.  Interrogés à ce sujet, les Kinois généralement pensent que cela relève principalement du devoir de l’Etat congolais. Ils oublient qu’eux même font partie de cet Etat et le constituent en grande partie. D’où il importe de prendre conscience que les solutions à ce problème ne concernent pas seulement autorités et les structures d’assainissement, mais c’est une affaire de tout le monde.

Il est important de comprendre que le salut de la société, à tous les niveaux, ne dépend pas seulement du gouvernement ou encore d’autres structures chargées de telles ou telles autres mission à Kinshasa ou en RDC ; mais c’est aussi la prise de conscience par la population elle-même.

                       

(Christelle Kasongo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse