A Paris en France: La Rd Congo participe à la COP21

par -
0 960
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Raymond Tshibanda avec Ban Ki-Moon à l’issue d’un entretien diplomatique entre la RDC et l’ONU en novembre 2015

Raymond Tshibanda, chef de la diplomatie congolaise, a représenté le Président de la République Joseph Kabila à l’ouverture des travaux de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), le 30 novembre 2015. C’était en présence de 150 dirigeants mondiaux réunis au Bourget, dans la capitale française.  

La République démocratique du Congo, l’un de plus grand massif forestier au monde, participe du 30 novembre au 11 décembre 2015, à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques(COP21).

La délégation congolaise est conduite par le ministre des Affaires Etrangères et de la coopération internationale, Raymond Tshibanda, représentant personnel du Chef de l’Etat de la République démocratique du Congo. A son arrivée au site du Bourget à Paris, il a été accueilli par le Premier ministre Français, Manuel Valls et Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Selon le service de presse au Cabinet du Minaffeci, le ministre est à la tête d’une forte délégation du gouvernement congolais de plus de 100 personnes, composée du ministre de l’Environnement, conservation de la nature et développement durable, Robert Bopolo Mbongeza, du Secrétaire général à l’Environnement, des experts congolais sur les questions de l’environnement et gestion durable des forêts, ainsi que des experts de la société civile.

Durant deux semaines, la délégation congolaise va participer activement aux travaux des rudes négociations avec d’autres délégués des 195 pays participants sous l’égide de l’ONU, en vue de produire un Accord universel, dynamique et  contraignant en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et d’un monde plus durable. A l’unanimité, les dirigeants du monde ont exhorté tous les pays à agir maintenant sur le climat.

Après la photo de famille des 150 Chefs d’Etat et de gouvernement du monde, au Bourget, une minute de silence en mémoire aux victimes du terrorisme du 13 novembre dernier à Paris, a officialisé l’ouverture des travaux de la COP21.

Dans son allocution à l’ouverture des travaux, le président François Hollande a déclaré que le succès de la COP21 dépend des conditions suivantes : « …un Accord qui va dessiner une trajectoire crédible permettant de contenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés Celsius ou même 1,5 degré, un accord d’obligation de solidarité universelle, et les pays en développement doivent assumer leur responsabilité historique, ce sont eux qui ont émis pendant des années le plus de gaz à effet de serre. Il est temps d’agir, c’est avant tout pour les générations à venir ».

Participant à la COP21, le président américain Barack Obama a déclaré que : « les êtres humains sont responsables des dérèglements climatiques, tout en reconnaissant la responsabilité historique des Etats-Unis dans le réchauffement en cours », avant de dire qu’il est de notre devoir de bâtir un monde digne pour nos enfants, mettons nous donc au travail.

Selon le président chinois Xi Jinping, face aux problèmes extrêmes, il faut des solutions extrêmes et l’Accord de Paris doit nous conduire à renforcer nos actions pour lutter contre le réchauffement climatique.

Dans son intervention, le Président russe Vladimir Poutine a déclaré que : «…nous pouvons assurer le développement économique, tout en prenant soin de l’environnement, et il est important de partager avec les pays les plus pauvres les technologies de l’énergie durable ».

En effet, à l’ouverture des travaux, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon a déclaré que : « la COP21 de Paris doit marquer un véritable tournant décisif devant garantir le bien-être des générations actuelles et futures, 2015 ayant été déclaré année de l’action mondiale ». L’objectif étant d’améliorer la vie des populations partout dans le monde.

Rappelons que le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius a été officiellement investi Président de la COP21.

Les dirigeants des grandes puissances, les plus pollueurs   aujourd’hui à cause de la révolution industrielle, étaient présents à la Conférence des Nations Unies sur le Climat. Il s’agit du Président Xi Jinping de la Chine ; du Président américain Barak Obama des Etats-Unis, le Premier ministre Britannique, David Cameron ; le premier ministre indien Narendra Modi de l’Inde, le Président de la Russie, Vladimir Poutine ; la Chancelière allemande Angela Merkel, la présidente du Brésil, Dilma Rousself et tant d’autres.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse