A Nyaleke/Beni: Plusieurs civils tués et d’autres blessés dans une série d’attaques des ADF ou alliés

par -
0 589
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il s’agit des attaques enregistrées le soir de mardi 27 septembre courant, à Nyaleke/Rizerie, à 12 km-Est du Centre-ville de Beni, sur l’axe routier Beni-Kasindi.

En effet, la première attaque dirigée contre les civils est survenue au tour de 16h00 locale. Les ADF-NALU ou leurs Alliés ont tenté d’intercepter un véhicule de marque Dyna qui revenait de Kasindi pour Beni avec à son bord des passagers. Le chauffeur ayant réussi à doubler les assaillants, ceux-ci se sont mis à tirer en rafale sur le véhicule. 4 parmi les passagers s’en sont tirés grièvement blessés. Grâce à une prompte intervention des FARDC, les rebelles ont été empêchés à commettre le pire.

Un peu plus tard, et non loin de là, c’est autour d’un véhicule de marque Actros en provenance de Kasindi pour Butembo qui tombe dans l’embuscade. Les assaillants ont arrêté le véhicule avant de faire sortir le chauffeur et son aide. Ils l’ont tiré dessus pour lancer ensuite une roquette sur le véhicule qui a été réduit en cendres. L’aide-chauffeur a eu la vie sauve suite aux militaires FARDC venus immédiatement sur le lieu du drame.

Pendant ce temps, 3 agriculteurs trouvés dans la contrée par les rebelles ont été tout simplement tués par ces hors la loi. Il s’agit notamment de Kasaki Deo (Déogratias) et Selembo tués à la machette avant d’être calcinés ainsi que Benoit (Père du Célèbre Laurent Kabila de Beni) tué par balle. Les victimes seraient exécutées entre 17h30 et 18h00 le soir de mardi dernier.

Pendant ce temps, les FARDC ont pourchassé à leur tour l’ennemi et lui ont infligé d’énormes pertes. Dans son rang, au total 9 ADF ou alliés ont été tués par l’armée régulière. Leurs corps ont été amenés hier mercredi à la morgue de l’Hôpital Général de Beni en attendant leur enterrement.

Dans leur fuite, les ADF ou leurs alliés ont pris la direction de la vallée de la rivière Nyaleke/rive gauche. Par ailleurs, le soir de mardi dernier, le corps sans vie de M. Mudeya Ndovya a été retrouvé à Malolu/46 (7km-E.du Centre-ville de Beni). Pour rappel, la victime avait été portée disparue le 17 septembre courant lors de l’attaque des ADF/Alliés à Kididiwe. Le corps retrouvé en décomposition a été enterré hier mercredi.

Le CEPADHO qui se préoccupe de la menace sécuritaire au tour de Beni, condamne les actes terroristes des ADF ou leurs alliés et déplore les morts et les autres dégâts enregistrés pour la énième fois dans le rang des civils à Beni. Tout en saluant le revers infligé aux rebelles par les FARDC, cette organisation rappelle à Kinshasa de considérer que Beni est en proie à la menace aussi bien des ADF que d’une nouvelle rébellion. Le CEPADHO invite les FARDC et toute la population à plus de vigilance étant donné que le danger reste toujours perceptible.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse