A Matadi: Les mécaniciens de Palace expérimentent la machine à voter

par -
0 233
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En dépit de toute la polémique sur la machine à voter, la campagne de sensibilisation se poursuit sans désemparer. Et ce, surtout après la formation des Secrétaires exécutifs provinciaux, qui ont non seulement un lot des machines à voter, mais ont également reçu la mission de sensibiliser la population, pour qu’elle soit prête à voter le 23 décembre 2018. Cette polémique ayant dominé la semaine, la réponse de la CENI à cet effet a été plus que claire : la CENI n’avait pas signé avec l’Etat Coréen pour qu’il s’immisce dans l’exécution de ce contrat.  Au-delà de toute cette polémique, à la CENI on pense qu’il n’y a plus d’autres alternatives au-delà de la machine à voter pouvant lui permettre de respecter le délai et de minimiser le coût des opérations.

A Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, 15 mécaniciens du célèbre lieu appelé Palace ayant appris l’arrivée des Machines à voter, se sont rendus au Secrétariat Exécutif Provincial (SEP) de la CENI afin de l’expérimenter, indique Mme Kitondo Bernardine, SEP du Kongo Central.

« Nous avons été surpris cet après (à 14H32′) par une visite non programmée d’un groupe des 15 mécaniciens œuvrant dans le même quartier où se trouve le bureau du SEP, venus demander ” nous avons appris par la chaine de télévision Ngunga que la CENI a amené des Machines à voter à Matadi. Nous sommes fatigués d’entendre tout ce qui se dit autour de la Machine à voter et nous sommes venus voir, toucher et expérimenter cette Machine. (En lingala: mama tolandaki na Ngunga  ke oye na machine ya vote, yango  tolingi to mona yango po tolembi biyoka yoka (“Ngunga n’est qu’une chaîne de télévision catholique au nom de Sara TV de Matadi comparable à Molière Tv de Kinshasa) ».

Séance tenante, la SEP a cessé tout ce qu’elle faisait pour s’occuper des mécaniciens; et là, elle les a briffé  de pourquoi de la machine à voter et de ses avantages, après elle les a montré comment voter, et les 15 mécaniciens sont passés au vote sans problème. Soulignons que 13 ont effectué le vote en une minute chacun et les 2 autres deux minutes par chacun et ils  sont sortis très satisfaits.

Arrivée des Machines à voter à Gbadolite (Nord Ubangi)

Après avoir parcouru près de trois cent kilomètres de route entre Gemena et Gbadolite, la délégation du Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI dans la province du Nord Ubangi vient d’arriver à Gbadolite où elle était attendue par le Comité provincial des opérations (CPO) en leur tête, Mme Marie-Thérèse Gerengbo Yazalo, Gouverneure de province.

Prenant la parole, M. Blaise Likongo, Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI Nord Ubangi a commencé par présenter les trois thématiques développées lors de l’atelier qui a regroupé tous les SEP au Centre d’Accueil Caritas à Kinshasa, avant de citer pour ce qui concerne la machine à voter, le passage de Job 42:5 qui dit: « Mon oreille avait entendu parler de toi; Mais maintenant mon œil t’a vu ». Une manière pour lui de dire que tout ce que la population du Nord Ubangi entendait par les médias, ils auront maintenant la possibilité de voir, de manipuler et de se familiariser avec cet outil important mis à contribution par la CENI en vue d’améliorer les opérations de vote.

Ensuite, les membres du CPO ont été informés de l’arrivée prochaine des membres de la Plénière de la CENI dans les provinces, en vue de lancer la Campagne de vulgarisation sur les innovations de loi électoral, le calendrier et l’utilisation de la machine à voter. Enfin, c’était le moment de la présentation des machines destinées pour l’ensemble des circonscriptions du Nord Ubangi à savoir : Bosobolo, Businga, Gbadolite, Mobayi Mbongo et Yakoma avant de répondre à quelques questions des journalistes. A la sortie, Mme la Gouverneure a invité sa population à se réveiller et à prendre place au bord du train des élections qui est déjà en marche.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse