A l’occasion de la célébration du 19ème anniversaire de la Fête du Trône: M. Rachid Agassim souhaite plein succès au processus électoral en cours

par -
0 473
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

M.Rachid Agassim, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi du Maroc en République Démocratique du Congo, a commémoré le 19ème Anniversaire de la Fête du Trône. C’était le lundi 30 juillet 2018 dans sa résidence de Ma Campagne. Dans son discours, il a indiqué que la commémoration de cet Anniversaire revêt une signification particulière. C’est le renouvellement de l’allégeance entre le peuple marocain et son Roi et c’est, également, une occasion pour mettre le point sur les réalisations accomplies par le Royaume du Maroc sur la voie de l’édification d’une société moderne, authentique, émergente et prospère. Parlant de la coopération entre le Maroc et la Rdc, il a souligné que les relations sont excellentes entre le Roi Mohammed VI et le président Joseph Kabila Kabange. Il a terminé par dire que le Royaume du Maroc continue à soutenir la Rdc en matière de formation universitaire, professionnelle et technique. Ce soutien se traduit par l’augmentation cette année du quota des bourses d’études de l’enseignement supérieur et postuniversitaire, dans différentes filières, en passant de 45 à 70 bourses d’études.

(Jean-Marie Nkambua)

 

Discours de l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi, en République Démocratique du Congo, M. Rachid AGASSIM, à l’occasion de la célébration du 19ème Anniversaire de la Fête du Trône.

Kinshasa, le Lundi 30 Juillet 2018

Salam, Mboté, Bonsoir

Honorables Députés et Sénateurs ;

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de Missions Diplomatiques, et Représentants des Organisations Internationales ;

Distingués invités en vos titres et qualités respectifs ;

Chers compatriotes ;

Mon épouse et moi-même sommes très honorés de vous accueillir ce soir. Nous vous remercions d’avoir bien voulu répondre à notre invitation et nous vous souhaitons la bienvenue dans la Résidence du Royaume du Maroc à Kinshasa.

Excellences, Mesdames et Messieurs, Distingués invités ;

En ce jour du 30 juillet 2018, le peuple marocain célèbre le 19èmeAnniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste, au Trône de ses glorieux Ancêtres.

Pour tout le peuple marocain, la commémoration de cet Anniversaire revêt une signification particulière. C’est le renouvellement de l’allégeance entre le peuple marocain et son Roi. C’est, également, une occasion pour mettre le point sur les réalisations accomplies par le Royaume du Maroc sur la voie de l’édification d’une société moderne, authentique, émergente et prospère.

 Depuis son intronisation, SM le Roi a toujours répondu aux attentes du peuple Marocain et a fait de l’action concrète et quotidienne sur le terrain, le support de son message aux citoyens marocains. Cette dynamique a été nourrie par l’accélération de l’investissement dans l’infrastructure et la réalisation de grands projets économiques structurants, en l’occurrence :

– La Centrale solaire ‘NOOR’ : Un grand projet, en fait c’est le plus grand au monde, traduit l’intérêt que porte le Maroc à la protection de l’environnement et à la promotion des énergies renouvelables.

– Le développement du secteur de l’aéronautique : Le lancement en septembre 2016 de l’écosystème BOEING a permis l’accélération du secteur avec, notamment, l’organisation annuelle de deux grands évènements.  Il s’agit de l’« International Marrakech Air Show » et le « B to B Aerospace Meetings », permettant ainsi le développement de l’industrie aéronautique au Maroc.

– La conduite d’une révolution verte de l’OCP en Afrique : A travers le « Africa fertilizer complex » et avec une capacité d’un million de tonnes par an dont la production sera exportée vers l’Afrique subsaharienne.

– Le développement des autoroutes à l’échelle nationale : Le Maroc dispose aujourd’hui de 1800 Km d’autoroutes opérationnelles reliant 70% des villes marocaines ;

– L’extension du projet Tanger-Med : Les performances opérationnelles enregistrées par le complexe portuaire lui ont permis d’être classé 46ème port mondial et, parallèlement, de hisser le Maroc à la 16ème place du classement mondial de connectivité maritime établi par la CNUCED.

– Le projet de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) nommé récemment « Al-Boraq » par SM le Roi : Il vise à améliorer, considérablement, la performance et la compétitivité des services logistiques du Maroc. La LGV permettra de relier Tanger à Casablanca en deux heures, au lieu de cinq heures auparavant ;

– La mise en place de plusieurs plans sectoriels ambitieux : Il s’agit du Plan Emergence, du Plan Maroc-vert, de la stratégie énergétique 2030, de la Vision 2020 du Tourisme, du ‘Maroc-Numeric’ et d’autres. En effet, l’amélioration de la valeur ajoutée sectorielle, était parmi les principaux objectifs des différentes stratégies adoptées, et qui ont été le résultat d’une politique de réformes globales dotées d’objectifs spécifiques et axées sur l’amélioration des indicateurs macroéconomiques et l’amélioration du climat des affaires en particulier ;

De par ces projets, le Royaume a pu bénéficier d’un climat des affaires plus favorables à travers le continent africain et la région MENA.

Cette politique volontariste, conjuguée à la stabilité politique et au capital de confiance dont jouit le Maroc à l’international, lui ont permis d’attirer des Investissements Directs Etrangers, multiformes et multisectoriels, et des opérateurs internationaux de grande envergure.

Le nouveau Maroc, selon la vision de SM le Roi, est un pays où règnent l’égalité et la justice sociale au profit de tous les Marocains. Un pays où il n’y a pas de disparité en matière de développement économique et social, en particulier.

Excellences, Mesdames et Messieurs, Distingués invités ;

L’intérêt de SM le Roi pour l’Afrique s’est traduit par les multiples visites officielles dans plusieurs pays africains qui lui ont permis de s’enquérir, personnellement, des projets et programmes de développement financés par le Maroc, de superviser la signature d’accords, de conventions et de coopération et le lancement de projets socio-économiques fédérateurs.

Le retour historique du Maroc à l’Union Africaine lors du 28ème Sommet de l’Union Africaine, le lundi 30 janvier 2017 à Addis-Abeba, suite au soutien d’une écrasante majorité de pays africains, a été considéré comme une victoire pour le Royaume du Maroc, mais aussi pour tout le continent. Sa Majesté le Roi avait souligné que « par ce retour, le Maroc entend poursuivre son engagement au service de l’Afrique et renforcer son implication dans toutes les questions qui lui tiennent à cœur. Il s’engage, ainsi, à contribuer, de manière constructive, à l’agenda et aux activités de l’UA ».

En Janvier 2018, lors de la 32ème Session Ordinaire du Conseil Exécutif, le Maroc a été élu membre au Conseil de Paix et Sécurité  de l’Union Africaine, consolidant ainsi la volonté du Maroc à œuvrer davantage pour l’instauration de la paix et de la stabilité. Nos contingents militaires dans le cadre des opérations de maintien de la paix de l’ONU, sont déjà opérationnels en RDC et en RCA.

L’engagement sincère du Maroc dans la résolution des conflits et la gestion des crises est également l’illustration de sa politique proactive en faveur du développement d’une Coopération ‘Sud-Sud’ et d’un partenariat ‘gagnant – gagnant’ avec nos partenaires africains.

Par ailleurs et concernant l’immigration, un sujet d’actualité international, le Maroc a également adopté une politique migratoire réaliste et humaine en faveur des ressortissants des pays africains, ce qui a permis la régularisation, à ce jour, de plus de 28000 personnes.  A ce titre, notre pays a abrité, en Mai 2018, le lancement du rapport de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), présenté sous le thème : « Le développement économique en Afrique 2018 : les migrations au service de la transformation structurelle ». Dans ce cadre, le Maroc a été félicité pour sa stratégie innovante en matière de gestion de son flux migratoire du fait qu’il est devenu un pays de résidence et pas seulement de transit.

Dans cet ordre, il convient de mentionner que l’Assemblée Générale des Nations-Unies avait décidé, à l’unanimité, que « la Conférence intergouvernementale chargée d’adopter le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières », se tiendra au Maroc les 10 et 11 décembre 2018 à Marrakech. Cette conférence viendra compléter les travaux du Forum Mondial sur la Migration et le Développement, co-présidé par le Maroc et l’Allemagne.

Excellences, Mesdames et Messieurs, Distingués invités ;

Les relations excellentes entre le Royaume du Maroc et la République Démocratique du Congo bénéficient de la très haute sollicitude de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence Joseph Kabila Kabange, Président de la République. Le Maroc a toujours été aux côtés de la RDC depuis son indépendance et aucun effort ne sera ménagé pour le renforcement des relations bilatérales qui se caractérisent par le soutien réciproque dans les questions nationales, régionale et internationale.

Je tiens également à préciser que les relations ont toujours été marquées par le respect mutuel et le principe de la non-ingérence.

Depuis quelques mois les préparatifs de la tenue de la Grande Commission-Mixte Maroc-RDC sont en cours. Cette Commission sera une opportunité pour mettre en pratique les engagements liés à notre attachement commun à la consolidation d’une coopération ‘Sud-Sud’, solidaire et agissante, dans l’intérêt de nos deux pays et de nos deux peuples.

Elle sera également l’occasion pour la conclusion des accords de coopération en suspens et des partenariats concernant les domaines de l’agriculture, des mines, de l’éducation, de la formation professionnelle, de la gestion de l’eau de l’électricité et de l’irrigation, des infrastructures de base, de l’aménagement urbain, des technologies de l’information, et de la gestion financière et bancaire.

Le Royaume du Maroc continue à soutenir la République Démocratique du Congo en matière de formation universitaire, professionnelle et technique. Ce soutien se traduit par l’augmentation cette année du quota des bourses d’études de l’enseignement supérieur et postuniversitaire, dans différentes filières, en passant de 45 à 70 bourses d’études.

Excellences, Mesdames et Messieurs, Distingués invités ;

Je souhaite de tout mon cœur paix, stabilité et progrès à la République Démocratique du Congo et un plein succès au processus électoral en cours.

Merci à vous tous

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse