A l’instar de P-Emery Lumumba et de L-Désiré Kabila: La CCU appelle les Congolais au don de soi

par -
0 570
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Une vue de l’initiateur de la CCU au milieu, entouré du secrétaire général, à gauche et du président national, à droite.

La Convention des Congolais unis (Ccu), cette formation politique de la Majorité présidentielle (Mp) appelle ses militants et les Congolais en général, au don de soi. A savoir se donner pour une cause, surtout nationale à l’instar de Patrice-Emery Lumumba et Mzee Laurent-Désiré Kabila, qui se sont sacrifiés pour le pays. C’était le thème exploité par son initiateur, Lambert Mende O., lors de la cérémonie d’échange des vœux organisée le samedi dernier à l’Invest hotel.

Louant le jumelage historique, politique et idéologique toujours d’actualité entre Patrice-Emery Lumumba et Mzee Laurent-Désiré Kabila, Lambert Mende, bien connu pour ses prises de positions, s’est insurgé contre l’esprit de domination, néolocolonial qui continue à hanter, pas mal plusieurs partenaires de la Rdc. C’était avant de s’apésentir brievement sur deux hommes, dont le pays tout entier a célébré les anniversaires, à savoir Lumumba, assassiné en 1961 et Kabila, tué en 2001.

De ceci, ce Lumumbiste a voulu par cette occasion, lui offerte, faire intérioroser un nouveau type d’engagement, de combat politique, celui incarné par les deux héros. Une pillule difficile à avaler lorsqu’on voit l’actuelle classe politique. Cependant, c’est le prix à payer lorsqu’on prétend s’engager en politique, en la défense d’un peuple.

«Nos deux hérons se sont engagés pour donner. C’est sur cet exemple que je voulais vous inviter à suivre, que je voulais magnifier. Ils ont sacrifié ceux que beaucoup considèrent comme les choses plus chères dans une existence. Ils ont sacrifié une famille, une carrière politique, magnifiquement réussi. Lumumba a été Premier ministre, Kabila a été Président de la République. Il n’y a plus de choses au-dessus de cela, en terme d’honneur dans la carrière politique et pourtant, ils ont estimé qu’ils pouvaient abandonner cela pour le peuple congolais », a lâché le camarade L. Mende, revenant de ses vacances dans sa circonscription et à l’extérieur du pays.

La Rdc ne vaut pas 55 millions de dollars américains

Sur cette optique, Lambert Mende a évoqué les propos malencontreux de l’ambassadeur britannique du nom de Zebede, dans lesquels, le ministre a déniché du néocolonial.

Ce diplomate s’était permis en s’adressant au peuple congolais, de critiquer les répartitions des moyens budgétaires de la Rdc, simplement parce que son pays octroi par an, 55 millions de dollars américains à la Rdc.

Pas question, réplique le ministre, qui en toute souveraineté, estime que ce n’est pas le fait que le Royaume uni donne à la Rdc cette somme que cela donne à ce diplomate le droit au chapitre. « On ne peut pas acheter la Rdc avec 55 millions et si vous avez cru ainsi, reprenez votre argent et répartez avec en Grande Bretagne », a répliqué l’initiateur de la Ccu, sous les ovations de l’assistance, scandant des cris, drapeaux en mains. Avant d’ajouter ceci : «  Nous ne pouvons plus accepter aujourd’hui au nom de je ne sais quelle conception du progrès l’on vienne ici confusquer le droit des Congolais à gérer leur propre pays (…) Nous ne tolérons plus ce genre de discours, je voulais qu’à l’avenir lorsqu’un autre se prononcera que la Ccu prenne la rue et aille devant son ambassade ».

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse