A l’initiative de la Fondation des Anges: Les femmes du Mirepa en consultation et information gynécologique gratuite

par -
0 334
Les femmes du Ministère des Relations avec le Parlement et celles du secrétariat, dans la conférence internationale des mois de la femme devant le médecin Antoine Modia O’Yandjo. Ph/Cellule de Communication
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Cancer du sein et celui du col de l’utérus tue environ 270.000 femmes annuellement. Le ministère des Relations avec le Parlement, en collaboration avec la fondation des Anges, a mis à profit un séminaire de sensibilisation, d’information et de consultation gratuite, en ce mois de la femme. Hier cependant, au ministère des Relations avec le Parlement, plusieurs femmes de cette administration ont bénéficié des explications du Docteur Antoine Modia, peu avant de se faire dépister gratuitement.

En ce mois de mars dédié à la femme, la Fondation des Anges, en collaboration avec le Ministère des Relations avec le Parlement, a organisé la journée de sensibilisation et information en faveur de la lutte contre le cancer de sein et du Col de l’utérus. Des problèmes des femmes auxquels des hommes sont énormément impliqués. C’est le Docteur Antoine Modia O’Yandjo, fondateur de la Fondation des Anges qui a des cliniques éparpillées à travers Kinshasa, Kongo Central et la Province de la Tshopo qui a lancé en ce mois de la femme, une campagne de dépistage gratuit par échographie de la maladie de la femme.  C’est à travers sa clinique mobile qu’elle a entamé les consultations peu avant la Conférence internationale pour la journée de la femme. Ce gynécologue-obstétricien et échographe a fait savoir à l’intention de la femme du Ministère des Relations avec le Parlement, à travers la projection des images, l’origine du Cancer du sein sous influence de plusieurs facteurs, notamment l’œstrogène  et gènes  mutés et environ ; la rupture  de l’équilibre entre la production nette, la déplétion c’est-à-dire la mort des cellules, par multiplication  anarchiques  et incontrôlée des cellules qui entraine la survenue de tumeur  au sein. « Depuis 4 ans, à l’occasion de mois de la femme, nous lançons une campagne de dépistage gratuit, par échographie maladie de la femme. Comme vous le savez, les femmes ont toutes leurs organes cachés dans leur ventre. Ça signifie que lorsque chose commence à pousser tout petit là-dedans, la femme ne saura jamais. Les femmes européennes les saurons parce que, malade ou pas malade, viendrons voir leur médecin une fois l’an », a-t-il dit, tout en déplorant le fait que les femmes africaines n’ont pas la culture de consulter leur médecin. C’est la raison de cette campagne de sensibilisation et de communication gratuite. Il a fait savoir en plus, que le cancer du sein tue en Occident, et celui de l’utérus tue davantage en Afrique. Pour le Docteur Antoine Modia, la femme est en même de diagnostiquer seule le cancer ; elle doit palper chaque matin ses seins et le mari, doit aider sa femme en suçant les seins. « Il est démontré que le fait d’allaiter pendant longtemps, de sucer les seins réduit le risque de cancer des seins », a-t-il conseillé.

Par la suite, il a précisé que les seins ont un rôle nutritif ; esthétique ; de séduction également. Ceci est un atout majeur pour une femme.

Les Facteurs de risque du Cancer du sein

A en croire le Docteur Antoine Modia O’Yandjo, les facteurs de risque du Cancer des seins sont  d’ordre endogènes. Une femme a 95% de chance de développer le cancer de sein qu’un homme. Ça signifie que les hommes développent aussi le cancer des seins. « Quand un homme a un cancer de sein c’est foudroyant, le cancer le plus méchant », a-t-il fait savoir. Les femmes de plus de 50 ans ont plus de chance de développer ce cancer. Donc, lorsqu’on atteint 40 ans, il faut faire la mammographie. « Tous les cancers sont guérissables lorsqu’on les détecte avant et les soigne avant aussi, à condition d’enlever la masse. Mais lorsqu’on arrive avec un utérus qui tombe mille morceaux, c’est difficile de le guérir, seul Dieu peut le faire» a-t-il enchainé.

Le cancer du sein et/ou ovaire est familial ; il est héréditaire c’est-à-dire génétique. « Si vous avez développé le cancer de sein, vous avez de chance de le développer par la suite. Et si vous avez eu des règles très tôt et que vous étiez exposée pendant longtemps au bombardement d’hormones qui font gonfler tout, vous avez la chance de développer un cancer. Si la ménopause s’est installée un peu plus tard (de 45 à 53 ans) au-delà de 55 ans, il y a de risque de développer le cancer de sein », ajoute-t-il.

Les autres facteurs qui sont liés au développement du cancer est du fait qu’on ait eu des enfants un peu plus tard, soit après 30 ans. On a le risque de développer le cancer ; et si l’on n’allaite pas suffisamment les enfants, il y a ce risque aussi d’augmenter le cancer.

En dehors de risques endogènes, il y en a ceux qui sont exogènes, qui viennent de l’extérieur. Il faut dire le service d’irradiation  thoracique. Ceci dit, il faut y aller une fois l’an. Lorsqu’on a déjà 40 ans. Un autre facteur est celui de l’obésité, surtout après la ménopause ; la consommation excessive de la viande de porc entraine le cancer également, l’utilisation de Pilule contraceptive oestro-progestative, le tabac et l’alcool causent également le risque de cancer.

Les symptômes et signes

Parmi le diagnostic de symptômes et signes figurent le Nodule c’est-à-dire la masse ou boule dans le sein. Il y a également les douleurs mammaires ; rétraction invagination mamélonaire ; écoulement mamelonaire, la formation de la peau d’orange, l’adénopathie axillaire clavic, la dépression cutanée, la présence de la plaie et/ou amputation du mamelon et la métastase.

Les femmes du Ministère des Relations avec le Parlement, ainsi que les épouses des membres du Cabinet du Ministre des Relations avec le Parlement ont bénéficié, peu avant de procéder aux consultations gratuites par clinique mobile, les causes du cancer du col de l’utérus qui est la première cause de mortalité chez la femme dans de nombreux pays. Il est responsable de près de 270.000 décès annuels dans plus des ¾  dans les pays du tiers monde.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse