A l’aéroport de Bipemba à Mbuji-Mayi: Un avion de Serve Air Cargo ratte son atterrissage et fait 8 morts

par -
0 1434
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Quelques jours après le rapport d’experts venus enquêter sur l’état de l’aéroport international de Bipemba à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental, rapport faisant état de la dégradation du tarmac de cet aéroport, un avion cargo de la compagnie Serve Air Cargo a raté son atterrissage à Mbuji-Mayi, le jeudi 24 décembre 2015.

Selon les observateurs, la faute incombe au Commandant de bord de cet appareil qui aurait commis l’erreur à l’atterrissage et l’avion a fini sa course dans les habitations environnantes. Le bilan de ce crash est de 8 morts, 14 blessés et trois maisons détruites. Selon notre source, toutes les 8 personnes étaient des gens qui soit passaient sur la route, soit étaient assises paisiblement dans leurs maisons d’habitation situées aux abords de l’aéroport international. Les funérailles et l’hospitalisation des blessés sont prises en charge par les autorités locales.

Il nous revient que le Cargo qui s’est écrasé est immatriculé C31030 de la compagnie Serve Air Cargo. Mais pour la direction de cette compagnie d’aviation, cet accident survenu à Mbuji-Mayi a été causé par le mauvais temps (orage).

Au cours d’une conférence de presse organisé vendredi 25 décembre à Kinshasa, Christian Bila Minlangu Zola, directeur des vols de Serve Air Cargo a estimé que les raisons exactes seront connues à l’issue de l’enquête. « Ce n’est pas un crash, qu’on se le dise. C’est une sortie de piste et les raisons de cette sortie de piste seront exactement discutées lors de l’enquête », a-t-il indiqué.

L’accident n’est pas lié à l’état défectueux de la piste

Soulignons que le 25 novembre dernier, jour de la fête de Noël, la ville de Mbuji-Mayi était toujours sous le choc après le crash de l’avion cargo de la compagnie Service Air. L’aéronef en provenance de Lubumbashi a raté l’atterrissage jeudi à l’aéroport de Mbuji-Mayi, dépassant les limites de la piste, jusqu’à terminer sa course dans les habitations environnantes.

Les premiers témoins ont affirmé après l’accident que l’appareil s’était posé au milieu de la piste. Ce qui a conduit l’avion à la sortie de la piste de Bipemba. « Ce n’est pas très correct ce que l’on dit. Je pense que nos pilotes chez Serve Air sont expérimentés et on ne peut pas se poser au milieu d’une piste. Là, je vous dis sincèrement que ce n’est pas correct, nous vous rassurons que nous sommes des gens professionnels. Cette compagnie existe depuis 2002, presque 12 ans déjà. Donc, on dessert toutes les destinations avec beaucoup de professionnalisme », a-t-il affirmé.

Il est vrai qu’une commission d’enquête a été mise en place pour découvrir les raisons de ce crash. Mais d’emblée, certains avancent qu’il s’agit d’une faute humaine. Ce que ne partage pas M. Christian, qui estime que les raisons exactes seront connues après une enquête. « On ne peut pas lier la sortie de piste à l’état défectueux de la piste de l’aéroport de Bipemba. Nous voulons voir tous les éléments demain ou après-demain à l’enquête, pour pouvoir trouver les raisons exactes d’une sortie de piste », fait-il savoir.

Et ce, même si certaines compagnies avaient déjà lancé l’alerte. La première, à cet effet, fut Korongo Airlines. Celle-ci était obligée de quitter Mbuji-Mayi, à cause de la mauvaise qualité de la piste de cet aéroport. Par la suite, Congo Airways qui avait toute la volonté du monde pour désenclaver cette ville, a été elle aussi obligée d’oublier Mbuji-Mayi dans ses horaires de vol.

Ceci doit interpeller le Gouvernement de la République, qui a un programme qui vise la réhabilitation de certains aéroports et leur dotation en matériel. Sinon, Mbuji-Mayi risque de demeurer un trou noir et personne ne prendrait le risque d’y aller.

Soulignons qu’avant de boucler cette édition, nous apprenons qu’une mission mixte constituée du ministère des Transports-Autorité de l’aviation civile et la direction générale de Serve Air est à Mbuji-Mayi depuis samedi 26 décembre dernier. L’objectif est de d’enquêter sur l’accident de l’avion-cargo intervenu jeudi dernier à l’aéroport de Bipemba.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse