A la suite du décès d’Etienne Tshisekedi: Les Pionniers de l’UDPS pleurent ce vaillant combattant de la liberté

par -
0 399
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au cours d’un point de presse animé hier mercredi 8 février 2017 au Restaurant la Transition du Palais du Peuple, les pionniers de l’UDPS ont rendu un vibrant hommage au vaillant combattant Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Ce point de presse avait six points, notamment : la colère des pionniers, faire échec à la conjuration, suivre la voie de la sagesse, le temps de faire bloc, Etienne Tshisekedi et les pionniers,  les condoléances et message d’espoir.

S’agissant de la colère des Pionniers de l’UDPS, ils ne s’étaient pas exprimés depuis la mort de ce vaillant combattant pour la simple raison que l’état de sa santé  était connu, et sa dégradation visible. Les pionniers l’avaient décrié lors de leur déclaration en date du 28 juin 2016, en ces termes « Puisque nous devons admettre avec réalisme que notre leader charismatique n’a plus sa bonne santé d’antan et que son âge ne lui permet plus de guerroyer comme auparavant, nous avons l’obligation de nous prendre en charge…Lorsqu’un père de famille a atteint l’âge de 84 ans, et qu’il est d’une santé fragile, il est du devoir de ses enfants que nous sommes, de l’aider à ne pas commettre d’erreurs fatales en signant n’importe quel document, ou de mettre le feu au patrimoine familial. Ne pas accomplir ce devoir constitue une trahison. C’est ce que font les Pionniers de l’UDPS », avaient-ils déclaré.

Pour eux, Etienne Tshisekedi avait tout donné au peuple congolais, il méritait le repos et une convalescence, entouré de sa multiple descendance. Les pionniers par la bouche du porte-parole Corneille Mulumba, pointe du doigt certaines puissances étrangères, qui entendent maintenir leur hégémonie sur notre mère-patrie, tenaient absolument à utiliser le vieil homme populaire et charismatique comme bâton pour abattre Joseph Kabila Kabange, afin de pouvoir le remplacer à la tête de la République Démocratique du Congo par des hommes à leur dévotion. « Ils ont exploité la cupidité de certains membres de son entourage direct et l’appétit du pouvoir pour attirer certains opposants à Bruxelles, crédibiliser le Conclave de Genval et la création du Rassemblement et tenter de soulever la population, dans le cadre d’une stratégie de chaos ». Ces derniers, affirment qu’après échec de la tentative insurrectionnelle de septembre 2016, il fallait encore utiliser le Sphinx de Limete pour crédibiliser le dialogue du Centre interdiocésain, initiative de ces puissances occidentales, malgré les apparences.

Faire échec à la conjuration

Pour les Pionniers de l’UDPS, ceux qui ont précipité le décès du Sphinx de Limete sont ceux qui cherchaient à appliquer la stratégie du chaos pour pouvoir imposer leurs hommes tapis au sein du Rassemblement afin qu’ils puissent continuer à piller les entrailles de notre terre, et qui, pour ce faire, devaient à tout prix faire à tout dialogue, notamment par une multitude de préalables et à tout processus électoral normal. « Ce sont ceux qui l’ont fait revenir à Kinshasa, avec pour objectif de parvenir à fragiliser Joseph Kabila, en se servant de sa popularité ainsi que de la base sociale de l’UDPS. Telle est la raison d’être inavouée du dialogue du Centre interdiocésain, et du Conclave de Genval qui l’avait précédé. L’UDPS ne peut avancer tête baissée dans ce qui n’est plus ni moins qu’un traquenard pour le peuple congolais : le Rassemblement et l’Accord du Centre   interdiocésain. L’UDPS ne peut aucunement être liée par les engagements pris par certains de ses membres avec les groupes d’intérêts internationaux et avec le G7 de Moïse Katumbi », disent-ils.

La voie de la sagesse et le temps de faire bloc

Les Pionniers de l’UDPS estiment que pour honorer la mémoire du défunt, il faille poursuivre les objectifs fixés par l’UDPS depuis 1982 et non poursuivre un dialogue qui nuit aux intérêts du peuple congolais et de l’UDPS. « On a besoin d’être ensemble, d’être unis, pour être plus forts, pour relever les défis électoraux de gouvernance, d’améliorer les conditions de vie de nos compatriotes, et de l’émergence de notre pays…l’UDPS a été roulée à maintes reprises. Les Pionniers sont des témoins de l’histoire. La prudence s’impose. Dans son état actuel, l’UDPS ne peut se hasarder dans une alliance comme le Rassemblement équivalent de l’USORAL, et du dialogue du Centre interdiocésain, instrument des puissances étrangères…l’UDPS doit se ressouder, se ressaisir, se réorganiser, se restructurer, elle doit se retirer du Rassemblement et dénoncer l’Accord du Centre interdiocésain », soutient-ils.

Les Pionniers de l’UDPS dans leur sagesse, sollicitent qu’au lendemain  des obsèques, une ou deux personnalités réputées sages, proches du Président Tshisekedi, réunissent autour d’une table trois délégués par groupes jadis membres de l’UDPS pour de raison de divergences politiques, de l’environnement politique d’intolérance, de violence permanente et de fanatisme érigés en seconde nature par l’entourage du Sphinx de Limete. Ils en appellent à la culture du pardon et de faire preuve de beaucoup d’amour pour l’UDPS, pour le Congo et le peuple congolais. « Aujourd’hui  encore comme hier, les Pionniers dégainent leur épée, en mémoire du vaillant Combattant Etienne Tshisekedi wa Mulumba, pour réunifier la grande famille de l’UDPS, changer la culture politique au sein du parti, et repartir sur des nouvelles bases. A tous les membres de l’UDPS et au peuple congolais, nous assurons de notre détermination à poursuivre le combat comme aux premiers jours, de toutes nos forces et avec la même détermination », se décident-ils. Ils ont terminé par présenter au peuple congolais, aux combattants de l’UDPS et à la famille biologique de ce grand monument national, leurs condoléances les plus attristées.

(Pius Romain Rolland )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse