A la paroisse Notre dame de fatima: Bruno Tshibala commémore le 1er anniversaire du décès d’Etienne Tshisekedi

par -
0 293
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des messes d’action de grâce en hommage au président  Etienne Tshisekedi Wa Mulumba ont  été organisées non seulement en la cathédrale  Notre Dame du Congo, dans la commune de Lingwala, mais aussi à la paroisse Notre Dame de Fatima à Gombe et à la paroisse Notre Dame d’Afrique, à Lemba/Foire. En souvenir de cette date du 1er février courant, le Premier ministre Bruno Tshibala a organisé à son tour comme tout autre personnalité haut placée, une messe d’action de grâce.

La messe avait  commencé précisément  à 15 heures 45 minutes, heure à laquelle le Premier ministre Bruno Tshibala fera son entrée et sera suivi des prêtres qui sont entrés en dernier. A 16 heures, les prêtres ont rendu grâce à Dieu pour la vie du patriarche E. Tshisekedi wa Mulumba. La prière a été dédiée  à la famille biologique, ainsi qu’à la famille politique, pour que  Dieu accueille le président dans son royaume, si celui-ci n’avait pas eu le temps de se repentir.

Comme d’habitude, tout a commencé par la lecture du livre saint, la bible. « Tshisekedi atikeli biso bo pikiliki, kokanga motema tii kinosuka …» (Tshisekedi nous a laissés la persévérance jusqu’au bout…), a indiqué le célébrant principal de la messe.

C’est vers 17 heures que le Premier ministre a prononcé une anecdote disant : « je sollicite votre indulgence sociale avant de prononcer mon discours ». C’est une anecdote du Général De Gaule  quelques mois après la victoire de la triple entente. Soit un entretien du Général qu’il a eu avec Monseigneur à Moscou.   « Quel que soit ce que nous allons devenir, quel que soit nos vouloir : à retenir sur cette terre  des hommes, il y a un seul vainqueur seule ‘’la mort’’ », a indiqué le Premier ministre, avant de souligner que pour les chrétiens, seul Dieu est le seul vainqueur.

Dans son mot de circonstance, Bruno Tshibala a mis en exergue les potentialités qu’avait le leader de l’UDPS, notamment: une personne surdouée  qui  s’était distinguée lors de ses études. Il a aussi parlé du courage et du sens du patriotisme que le feu patriarche lèguent au service  de la nation.

Il a par ailleurs évoqué la bravoure, la hardiesse, la ténacité d’un homme ordinaire. Il a souligné, toujours lors de cette commémoration eucharistique, l’amour du sphinx de Limete pour sa patrie jusqu’à son dernier souffle. Qualifié d’un grand combattant, il a rejoint le prêtre dans sa lecture biblique,  lorsqu’il estime que le corps du leader de l’Udps a été honoré par Dieu le créateur et la gloire soit rendue à lui seul.

A l’occasion, le Premier ministre  a donné son point de vu, en disant que ce n’est pas le moment d’organiser les funérailles tant que le corps ne sera pas rapatrié en Rd Congo, sa terre natale.

(Grace Nlemvo/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse