A la Cité de l’UA: Face-à-face Bruno Tshibala-Freddy Matungulu

par -
0 202

Le nouveau Premier ministre de la RD Congo, Bruno Tshibala Nzenze, a échangé, hier jeudi 20 avril en son cabinet de travail de la Cité de l’Union Africaine, avec Freddy Matungulu, grand cadre du Rassemblement des Forces politiques et Sociales acquises au changement et président du parti politique membre de l’Opposition congolaise, Congo Na Biso. Pour l’hôte du Premier ministre, il est venu répondre à cette invitation en sa qualité de citoyen congolais et non comme responsable politique. Une fuite en avant pour ne pas écoper d’une sanction au sein de sa plateforme politique qu’est le Rassop/aile Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi. Un regroupement politique qui ne veut même pas voir ses membres échanger avec le Premier ministre, ni le Président de la République. Ce, puisqu’ayant été déçu de ce qu’ils recherchaient dans les coulisses chez le Chef de l’Eta, en l’occurrence la Primature et le CNSA.

Au menu de leur entretien, Freddy Matungulu a affirmé qu’ensemble avec le Premier ministre, ils ont évoqué les grandes difficultés économiques et politiques auxquelles la République Démocratique du Congo est confrontée. « Nous avons insisté sur la nécessité de trouver les solutions urgentes qu’attendent nos populations, y compris la mise en œuvre rigoureuse et diligente de l’accord politique global et inclusif de la Saint-Sylvestre », ajoute-t-il.

Quant à sa participation au prochain gouvernement de la République qui sera formé par Bruno Tshibala, M. Freddy Matungulu souligne que cette question n’a pas fait l’objet de leur tête-à-tête hier à la Cité de l’UA.

Il est catégorique : « Les consultations sont terminées depuis au moins deux jours. Il n’était pas question de parler de l’appartenance à une quelconque équipe gouvernementale. Le Secrétaire de mon parti a été exclu pour avoir pris une position sans l’aval du parti même pas de moi-même. Cette rencontre ne doit pas être placée dans le lot des consultations du Premier ministre ».

Est-ce une reconnaissance à Bruno Tshibala comme Premier ministre pourtant contesté par le Rassemblement ?

« J’étais là comme professeur Matungulu, un citoyen congolais donc pas comme un responsable politique. Personne ne peut m’interdire de faire des propositions sur la situation de mon pays», a répondu Freddy Matungulu à notre confrère d’Actualité.cd.

De rappeler que Freddy Matungulu est un ancien ministre des Finances et ancien cadre du Fond Monétaire International (FMI). Outre cela, il est professeur à l’Université de Kinshasa. Après la restructuration honteuse et qui a créé plusieurs ailes du Rassemblement, Freddy Matungulu avait préféré suivre le camp Olengha Nkoy. Quelques jours après, il a jugé bon de retourner au camp Félix Tshisekedi, où il se fait de plus en plus rare. Sa rencontre avec le Premier ministre peut-elle être un autre retour au bercail ? A l’avenir de répondre. Avant de boucler cette édition, nous apprenions que le Rassemblement aile Félix Tshilombo se réunissait pour statuer sur son cas. Peut-être qu’il sera aussi exclu comme les autres. Qui vivra verra !

(Bernetel Makambo)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse