A Kavwaya au Kongo central: Le Groupement d’hommes salutistes à l’heure de la conquête des âmes

par -
0 83
Une vue de l’assistance à Kavwaya (ph tiers)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le bureau territorial du Groupement d’hommes de l’Armée du Salut a tenu son 4ème symposium à Kavwaya, dans le secteur de Madimba au Kongo central. Le thème central retenu à cette occasion a été : « les hommes mobilisés pour la conquête des âmes ». C’était sous la conduite du sergent Kukiele Salki et des majors Balu et Luzolo. Se confiant à la presse, le sergent-major et 1er vice-président du bureau, Georges Lumpina a rendu témoignage d’une forte assistance de « babali » (entendez : les hommes), venue autant de Kinshasa que des entités environnantes de Kavwaya.  La composition du bureau a compris : les sergents Charles Kiboka, Jean-Didier Lunga, Louison Kimbembi, le sergent-major Bobo Mengi et le capitaine Balu, respectivement 2ème vice-président, 1er secrétaire, trésorier, 2ème secrétaire et conseiller.

Du 27 au 30 juillet dernier, le thème central a été décortiqué en sous-thèmes. En premier lieu, le colonel Ambroise Zola, secrétaire en chef assistant a tablé sur « Comment gagner et entretenir les âmes ». Il a été suivi du lt-colonel Jean-Baptiste Mata (en retraite). Celui-ci a exhorté l’assistance autour du sous-thème : « L’homme selon le plan de Dieu ». Le lt-colonel Gracia Matondo, secrétaire en chef, a été le 3ème intervenant. Son discours a porté sur « le mouvement de responsabilisation dans l’Armée du Salut ».

Un autre temps fort a été le partage d’expériences du Groupement d’hommes. A cette étape, le colonel Dikal (en retraite), a livré ses expériences, parlant respectivement du Mali, du Ghana et du Congo-Brazzaville.      

En effet, il se dégage un effort de constance dans le Groupement d’hommes, déterminé à s’impliquer utilement dans le destin de l’Armée du Salut/ RDC. Pour ce faire, le Groupement d’hommes entend accompagner le territorial, en s’activant sur le terrain, à travers diverses actions : la mobilisation des hommes par des sessions de formation, des séminaires de renforcement des capacités, de leadership, pour ainsi répondre aux attentes du chef de territoire. Le Groupement d’hommes est une structure d’encadrement spirituel et social des « babali ». Depuis peu, le bureau envisage une mutation de cette structure en une fraternité. En mai dernier, le bureau du Groupement d’hommes a effectué une ronde dans les divisions de Kinshasa et du Kongo central. C’était dans le but d’évaluer les différentes activités du Groupement d’hommes, et aussi la mise en pratique des recommandations arrêtées lors des rencontres antérieures : colloques, conventions, symposiums…

Une Armée du Salut à relever, a prévenu le CT Lamartinière

A l’Armée du Salut, le nouveau Chef du territoire, CT de la  RDC, colonel Lucien Lamartinière a pris officiellement ses fonctions à la mi-décembre 2015. Face à la quintessence de sa mission, il a relégué toute considération liée à la patrie de provenance. « Nous ne sommes pas des étrangers ; nous sommes sur la terre de nos ancêtres… Le travail de Dieu n’a pas besoin que de la chair et du sang ; mais de l’esprit. Nous avons une Armée du Salut à relever », a-t-il insisté. Et de poursuivre par un briefing sur de nouvelles directives. « L’administration sera bâtie sur le mot d’ordre « DOT » : discipline, ordre et transparence. Mon épouse est épouse à la maison ; à l’église, elle est officière. En cas de couac,  « Tolérance zéro », a-t-il averti.  Saisissant la balle au bond, le CT a adressé des remerciements et tendu la main aux autorités tant du pays que des confessions religieuses,  pour une cohabitation harmonieuse. 

Le Groupement d’homme et les âmes jeunes 

Ceux qui conduisent les églises, cela va sans dire, doivent encourager les jeunes, en les insérant dans les différentes structures. Car autant l’église en tant qu’institution, a besoin de nouvelles énergies, autant la continuité du ministère est une dynamique inébranlable. Cette évidence démontrée en son temps par un responsable d’église, rejoint les préoccupations du Groupement d’homme.  « Beaucoup de jeunes aujourd’hui ne comprennent pas la nécessité de s’associer aux vieux. Pour sa part, le bureau du Groupement d’hommes se soucie de l’encadrement de cette catégorie sociale », a confié le 1er vice-président. Et de renchérir le travail de gagner les âmes est une affaire de tout le monde. En effet, tout chrétien (tel que cela ressort de l’évangile de Matthieu 28 ;19) doit prendre soin des autres. Dans le même ordre d’idée, le plan de Dieu pour les hommes est de garder et de gérer la terre et ses différents produits. Tout doit concourir à la gloire de Dieu.

A la clôture, l’assistance a eu le privilège de suivre la prédication du CT Lucien Lamartinière. S’appuyant sur les évangiles respectivement de Jean 3 ; 17 et Luc 12 ; 15, celui-ci a exhorté les « babali » à être dignes des messages que l’Eglise enseigne. En plus de quoi, ils sont appelés à prêcher ce qu’ils peuvent faire.

(Payne )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse