A Kamina, Mbuji-Mayi, Mbandaka, Inongo, Gemena, Buta et Bukavu: Emmanuel Ramazani lance la cascade de formation des animateurs de la territoriale

par -
0 362
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary a chois la ville de Buta dans le Haut Uélé pour lancer la formation des territoriaux. A son arrivée, il a dit qu’il est venu pour deux missions : l’administration du territoire national et l’itinérance d’une part,  et procéder à l’ouverture officielle du séminaire de formation des Administrateurs et Administrateurs Assistants ainsi que des Maires et Maires Adjoints récemment  nommés par le Président de la République  dont il a annoncé la venue à Buta dans les jours à venir, d’autres part. A Buta, Ramazani Shadary a réconcilié les membres du bureau de l’Assemblée provinciale, qui s’est à l’occasion dotée d’un nouveau président et d’un Rapporteur. Après Buta, le VPM a transité par Kisangani où il est arrivé à Djugu afin d’évaluer la situation sécuritaire.

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary a ouvert ce samedi le séminaire de formation des Administrateurs,  Administrateurs Assistants, Maires et Maires Adjoints. Et ce, dans l’objectif de mettre à niveau de nouveaux animateurs de la territoriale à travers  différents modules.  Cette formation lancée officiellement à partir de Buta dans le Bas Uélé se déroulera simultanément sur six autres sites hormis Buta. Il s’agit du site de Bukavu (1) qui regroupe les provinces du grand Kivu et Maniema,  le site de Kamina (2) qui regroupe les provinces de l’ex-Grand Katanga démembrés, le site de Mbuji-Mayi qui regroupe les provinces de l’ex-Grand Kasaï (3), le site d’Inongo qui regroupe les provinces de l’ex-Grand Bandundu (4), le site de Mbadaka (5), qui regroupe les provinces de la Mongala et la Tshikapa et le site de Gemena qui regroupe les provinces du Sud et du Nord Ubangi (6).

Comme particularité de la nouvelle mise en place, c’est le retour à la territoriale des non originaires pour les Administrateurs des territoires. Soulignons que cette formation se clôture au cours de cette semaine et chaque Administrateur de territoire s’est vu doté d’un véhicule 4×4 pour mieux faire l’itinérance. Pour terminer en beauté sa mission à Buta, le Vice-premier ministre y a réconcilié les membres du Bureau de l’Assemblée provinciale qui s’est doté d’un nouveau président (est élu président, le député provincial Giyo Abolona  (12/16 voix, un bulletin nul) et d’un Rapporteur adjoint (le Député provincial Bage (9// 16) contre Jacquie Kwaza (7 voix).

Sud-Kivu : Claude Nyamugabo donne le  go de la formation

La formation a été officiellement lancée par le gouverneur du Sud-Kivu, Me Claude Nyamugabo. Cette rencontre est si importante pour ces autorités locales au regard de l’essentiel des notions qu’elles apprennent concernant le mode de gouvernance de leurs entités respectives. Une soixantaine des participants venus du groupe Kivu, soit le Maniema, le Sud et le Nord-Kivu, de l’Equateur, du Sud et du Nord Ubangi, compris d’autres coins du pays, suivent cette formation avec un intérêt pointu parce qu’elle les prépare à entrer véritablement en fonction avec des compétences assurées. C’est  entre  autres, en rapport avec la gestion financière d’une entité décentralisée, la décentralisation, la déconcentration des ressources, la sécurité et consort.

Dans son mot de circonstance, le gouverneur du Sud-Kivu, Claude Nyamugabo affirme que cette formation organisée par le Vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur et Sécurité, vient de façon décisive, investir dans l’homme, à savoir cette autorité de l’entité déconcentrée appelée à servir le pays. A l’en croire, c’est un privilège pour la province du Sud-Kivu d’être choisie comme site devant abriter la formation des nouvelles autorités territoriales qui viennent d’être nommés par le chef de l’Etat et nous sommes reconnaissant au Président de la République et au Vice-Premier ministre d’avoir choisi Bukavu comme site devant abriter cette formation. Claude Nyamugabo s’est dit  fier de voir que sa province a été retenue  pour abriter cette rencontre. La Rdc étant résolument engagée à tenir des bonnes élections en cette année, il n’a pas manqué d’attirer l’attention des participants sur leur rôle à encadrer la population dans ce sens.

De sont côté, le Directeur de cabinet du Vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur et Sécurité, Prince Kaumba Lufunda, a indiqué que cette formation vaut son pesant d’or maintenant qu’ils viennent d’être nommés par ordonnance présidentielle. Ces autorités territoriales en fonction auront compris à la fin de ces assises le travail auquel ils doivent faire en vue d’impulser le développement par la base. Il faut que ces autorités soient aux faits du travail qu’ils attendent, la lourdeur de la tâche et de l’importance de cette tâche, alors il faut les former, et on reviendra pour le former. Et la même source de préciser que les moyens de la politique sont bien garantis par le gouvernement. Chaque Administrateur de territoire a droit à un véhicule qui sera mis à sa disposition à partir de la semaine prochaine, et chaque Assistant aura droit à une moto. Notons qu’après le lancement, le gouverneur du Sud-Kivu, Me Claude Nyamugabo à remis officiellement aux autorités territoriales et aux Maires leurs notifications.

Cap sur Mbuji-Mayi

A Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental où le VPM était représenté par son vice, Basile Olongo, qui a en même temps présidé les travaux. Deux temps forts ont marqué cette cérémonie officielle d’ouverture de l’atelier de formation des cadres territoriaux des provinces de l’espace Kasaï, hier dimanche 11 février 2018 au centre d’excellence de l’université officielle de Mbuji-Mayi. Dans son mot de bienvenue, le Gouverneur du Kasaï-Oriental a rendu hommage au Chef de l’Etat pour la paix retrouvée. Alphonse Ngoyi Kasanji remercie le gouvernement de la République, d’avoir désigné la ville diamantifère pour ces assises.

Le vice-ministre de l’Intérieur a invité les participants à suivre cette formation qui revêt un caractère important en ce moment où le pays attend les élections. Enfin, à l’issue d’un appel nominal, les heureux nominés ont été présentés à l’assistance. La délégation de la Province du Kasaï n’étant pas encore au grand complet ce dimanche soir, le vice-ministre Basile Olongo a recalé le début proprement dit de la formation à ce lundi 12 février dans la matinée.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse