A Djugu (Ituri): Ramazani Shadary promet d’instaurer l’autorité de l’Etat

par -
0 291
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary est au front dans le périlleux territoire de Djugu pour réconforter la population sur instruction du Président de la République après le massacre d’il y a quelques jours attribué à des groupes non autrement identifié et traqués par les forces de sécurité. Il s’est retrouvé dans ce coin de la République, surtout pour exprimer la solidarité du Gouvernement national aux populations victimes de massacre perpétrés au début du mois de février par des groupes opérant avec des méthodes terroristes.  Décapitation des civiles et forces de sécurité, incendies et pillages, usage des armes blanches et de guerre, port de bandes rouges et occupant plusieurs localités le long du Lac Albert. La paix, rien que la paix, la cohésion intercommunautaire, le renfort des forces de sécurité dans la région et l’assistance humanitaire du gouvernement bientôt, tels ont été des maîtres mots de l’adresse du VPM Ramazani à la population de Djugu.

« Je suis au chef-lieu du territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri. On a travaillé au chef-lieu à Bunia pendant trois jours. Le chef de l’Etat m’a demandé de venir expressément ici à Djugu. J’ai parlé à la population, le message que nous venons de laisser ici c’est la paix. Nous avons dit à la population que tous les coins où il y a encore les assaillants, nous allons instaurer l’autorité de l’Etat », dit-il, avant de préciser que la situation est calme.

Et de renchérir que j’ai terminé ma mission ici, je veux aller à Ruwe et Bule, nous allons encore rentrer pour évaluer la situation au niveau du chef-lieu de la province. La population est déjà contente, parce qu’avec notre présence, c’est quelque chose de positif. Il a reconnu qu’il y a des hypothèses, il y a beaucoup d’informations à notre possession. A Kinshasa, il promet d’animer un point de presse  pour expliquer où nous en sommes et qu’est-ce qu’il faut faire pour restaurer la paix. « Je crois que la paix sera retrouvée dans tous ces coins. On peut parler de la récupération, mais les choses sont claires, il y a des groupes d’assaillants qui menacent les autres à cause des terres, de la jalousie et d’autres aussi s’organisent pour exister. C’est un phénomène qui sera éradiqué dans les tout prochains jours », insiste-t-il.

Pour rappel, la veille, les leaders des communautés Lendu et Hema qui disent être attachés à la cohésion intercommunautaire ont appelé à la paix avant de démentir un quelconque conflit interethnique entre Hema et Lendu au regard du mode opératoire terroriste utilisé par les assaillants qui ont endeuillé les deux communautés récemment.

Mbuji-Mayi termine la formation

Comme à l’ouverture, c’est le vice-ministre de l’Intérieur qui a présidé la clôture de l’atelier de formation de nouveaux cadres territoriaux de l’espace Kasaï, le mardi 13 février 2018, au centre de formation continue d’excellence et de développement de l’Université officielle de Mbuji-Mayi. Après la lecture du rapport final, le gouverneur de province a déclaré que le Kasaï-Oriental se sent honoré d’avoir servi de cadre à ces assises et s’attend à ce que les participants soient à la hauteur de ce qu’ils ont appris.

Le vice-ministre Basile Olongo se réjouit du déroulement de cette formation et rassure que le gouvernement de la République mettra tout en œuvre pour mettre les heureux nominés dans des bonnes conditions de travail.

Soulignons que les cadres de la territoriale ont suivi plusieurs modules. C’est notamment les notions de la décentralisation et la déconcentration, les questions du développement, les élections, la gouvernance sécuritaire, l’élaboration du budget, la gestion des Entités territoriales décentralisées et déconcentrées, la Prévention et la gestion des conflits de pouvoir coutumier. Ils ont reçu les brevets de participation, le drapeau national et les effigies du président de la république, avec promesse de recevoir leurs jeeps 4×4 dans un bref délai. Formation terminée, les Maires, Maires adjoints, les Administrateurs de territoire et leurs adjoints de l’espace Kasaï devraient prendre possession de leurs bureaux dans les 48 heures.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse