A deux semaines des élections: Shadary conquiert les 5 provinces de l’ex-Équateur

C’est une ville de Mbandaka hospitalière comme jamais auparavant il y a près d’une décennie qui a  accueilli avec pompe le candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary en provenance de la Province de la Tshuapa, indique notre source.

Au bas de la passerelle pour le saluer, le Gouverneur de l’Equateur, Bobo, l’honorable Zoé Kabila, le Vice-Premier ministre, ministre des Transports et Communication, José Makila Sumanda, le ministre d’État à la Fonction publique, Michel Bongongo, le vice-ministre aux PTNTIC, Omer Engwake, d’autres dignes fils et filles du coin et autres personnalités élevées en dignité venues de Kinshasa.

Une impressionnante caravane motorisée a conduit le candidat du FCC de l’aéroport au stade de Mbandaka où il a tenu un grand meeting devant des foules nombreuses que la pluie n’a pas réussi à décourager.

Égal à lui-même, et habitué de ce milieu, Ramazani Shadary a égrainé tous les problèmes de la Province.  De l’électricité et l’eau aux emplois pour les jeunes, la question des frais académiques à réduire, les routes et les stades à construire, les corrupteurs et corrompus à mettre dans les cachots, la gratuite de l’enseignement primaire… Bref, tous les défis que rencontrent les axes de son programme de campagne. Il a invité également les jeunes à sécuriser le processus électoral et le patrimoine de la Ceni. Orateur talentueux, Ramazani Shadary a été maintes fois couvert par des slaves d’applaudissements dans un stade en ébullition.

Shadary retrouve Boende

 

Bien avant la province de l’Equateur, Emmanuel Ramazani Shadary  a séjourné au chef-lieu de la Tshuapa, province qu’il a visité en mai 2017, lorsqu’il était Secrétaire Permanent du PPRD. Ramazani Shadary y est revenu en décembre 2018 comme candidat président de la République. Voici avec quel honneur  il est reçu par le Gouverneur Pancras Boongo Nkoy et ses collaborations, mais aussi par le Secrétaire permanent Adjoint du PPRD, Willy Bakonga et d’autres hautes personnalités du coin dont les élus de la Tshuapa et autres notabilités.

Les autorités coutumières l’accueillent à leur manière en lui remettant les oripeaux du pouvoir ancestral. Un bouclier et une lance, ça dit long en Afrique noire. Direction tribune officielle où l’attendaient plusieurs milliers des ressortissants de la Tshuapa venus de tous les territoires de cette Province.

Les infrastructures devant abriter les services de l’Etat dans cette nouvelle Province,  les routes, les écoles, un stade moderne de football, les emplois des jeunes, la lutte contre la corruption, les institutions supérieures et universitaires à construction et l’appel à la vigilance tous azimuts pour sécuriser le processus électoral …ont été au centre de ses engagements une fois élu 5e Président de la République Démocratique du Congo.

JMNK

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse