A cause de son inexistence sur terrain, L’ASPO dénonce : ‘’La Fénanzango veut escroquer les mamans nzango’’

par -
0 73
Une attitude des mamans Nzango après un tournoi ASPO (Ph. Bolia)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

-Pour preuve, confusion délibérément créée au Kongo central

Que se passe-t-il à la Fédération nationale de Nzango ‘’Fénanzango’’ ? La question mérite d’être posée. Dans la mesure où, une fédération a entre missions de promouvoir la pratique de sa discipline sur toute l’étendue de la république. Et pour être reconnue comme fédération, l’on doit être implantée dans au moins 6 provinces sur les 11 que comptait jadis la RDC, avant le découpage territorial de 2015.

L’African Sport International /RDC qui fait la promotion des sports d’origine africaine entre autres Nzango, Sili Koti, Jeu d’Oly, etc. , est monté au créneau pour fustiger le comportement de la Fénanzango.

Se confiant à L’Avenir, Mme Victorine Mbombo, présidente de l’ASPO/RDC déclare : ‘’La Fénanzango est presqu’inexistante sur l’ensemble du territoire national. Elle n’est pas visible sur terrain. Au Kongo central, elle n’a aucune Ligue. Plongée dans la léthargie, elle veut récupérer le travail fourni par l’ASPO qui organise présentement un tournoi de Nzango’’La Santé d’abord’’.

En effet, poursuit Mme Victorine Mbombo,  l’ASPO avec les ordres de mission signés par le Secrétaire Général aux sports et Loisirs, consciente de l’état des choses comme su-évoquée, s’était évertué à reprendre les choses en main, et redonner vie au nzango. ASPO s’était employé à mettre sur pied respectivement la Ligue de nzango de Kinshasa, la Ligue du Kongo central à Matadi, la Ligue du Katanga à Lubumbashi, à Maïndombe et il a un représentant à l’Equateur et dans les deux  Kasaï. Ce sont ces représentants qui lui donnent des informations sur l’organisation du sport et de nzango, dans les contrées sus évoquées.

*Des révélations de l’ASPO    

Mme Victorine Mbombo de révéler : ‘’L’ASPO a été surprise d’apprendre par l’entremise du chef de Division et par la présidente de la Ligue de Matadi que la Fénanzango, par sa lettre Fénanzango/ KC/EU/054/2017 du 21 juillet 2017 avec comme objet : organisation de la Coupe du Congo de Nzango à Boma. En date du 25 août 2017, l’Entente de Boma a écrit à la Ligue de Matadi, pour lui demander en rapport avec la 5è Coupe du Congo de Nzango, de lui donner les orientations pour bien préparer les équipes de Boma.

Face à cette confusion, l’entente s’est référée à la Ligue de l’ASPO et cette dernière s’est référée à l’ASPO qui s’interroge : « n’étant plus sur terrain, avec quelles Ligues la Fénanzango va-t-elle organiser la Coupe du Congo de nzango, sans structure ayant organisé des activités sur terrain ? Seul, l’ASPO avec ses structures des sports d’origine africaine, est sur terrain. N’est-ce pas là une tentative d’escroquer les mamans ?

Par ailleurs, poursuit Mme Victorine Mbombo : ’’L’ASPO dénonce la mise sur pied d’un programme de l’assemblée générale élective de la Fénanzango alors que sur terrain, celle-ci n’a plus rien. Dans ce programme, il est prévu le 19 octobre : élaboration du calendrier, 19-20 octobre : tenue de l’AGEE. Et 21 octobre : ouverture Coupe du Congo. Je me demande avec quelles ligues la Fénanzango va organiser ces assises ? C’est une preuve qu’elle veut prendre les femmes comme des choses. C’est de l’escroquerie. L’assemblée ne peut être organisée qu’avec des Ligues existantes. Je demande aux autorités et à la Direction des Loisirs de prendre les choses en main, car les femmes méritent mieux. Qu’on installe un comité de crise et que l’on mette fin à cette bande d’escrocs qui veut détruire la discipline nzango pour des intérêts sournois, pour leurs ventres. L’ASPO est disponible pour fournir toutes les informations car il est sur terrain et il veut d’abord qu’on fasse un état de lieu avant de se lancer à l’AGEE’’.

(Antoine Bolia)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse