96ème session du Conseil Permanent de la Francophonie

par -
0 656
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Isabel Tshombe plaide en faveur de l’entrepreneuriat des femmes et jeunes congolais

Le centre de concerts et de sports Karen Demirchyan d’Erevan, capitale d’Arménie a abrité les réunions de deux instances de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) à savoir : le Conseil Permanent de la Francophonie (CPF), le 09 octobre dernier, et la Conférence ministérielle de la Francophonie(CMF) du 10 au 11 octobre 2015. La représentante personnelle du Président de la République démocratique du Congo à la Francophonie, Mme Isabel Matchik Tshombe y a participé aux côtés de ses homologues.

Au cours de la 96ème session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF), les représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement ont examiné et approuvé les avants d’ordre du projet du jour et d’ordonnancement des travaux de la Conférence ministérielle de la Francophonie(CMF) ainsi que les projets de résolutions thématiques destinés a l’adoption des ministres en charge de la Francophonie. Ils ont également entériné d’autres documents de la CMF.

Les questions politiques, diplomatiques et économiques ont fait aussi l’objet de cette session du CPF tenue à Erevan, la capitale d’Arménie. Le CPF a donc suivi le rapport  de la secrétaire générale de la Francophonie, Michaelle JEAN,  sur l’action politique, diplomatique et économique de cette organisation qui réunit les pays ayant la langue française en partage.

S’agissant de la RDC, le numéro 1 de la Francophonie a informé le CPF de l’appui de l’OIF à la CENI dans le cadre de la fiabilisation du fichier électoral et de l’envoie en novembre prochain à Kinshasa d’une mission de l’OIF qui sera conduite par son envoyé spécial  pour la région des grands lacs, M. Pascal Couchepin. Dans son intervention, la représentante personnelle du Chef de l’Etat à la Francophonie, Isabel Machik Ruth Tshombe, a mis en exergue les efforts du gouvernement pour la pacification totale de la Rdc notamment par les opérations militaires de FARDC contre les forces négatives dans l’Est du pays et la mise  en œuvre de l’accord –cadre d’Addis-Abeba.

Elle a affirmé haut et fort « à part quelques poches résiduelles d’insécurité aux frontières  dans l’Est du pays, tout le territoire congolais est sous l’autorité de l’Etat congolais avec une armée, une police nationale et des institutions qui fonctionnent. Bien plus, mon pays est résolument engagé dans un processus électoral et dans un climat apaisé en 2015 et 2016. Le financement des élections est prévu dans le projet du budget du gouvernement qui sera discuté dans la présente session du parlement.  S’agissant justement de ce processus, le calendrier global publié par la CENI en février dernier va subir un réaménagement. La Commission électorale  va publier un nouveau calendrier .Mais au préalable, elle va consulter les parties concernées ».

La Rdc soutient le projet de résolution sur les réfugiés et les migrants

Sur les questions  mondiales de l’heure à savoir : l’immigration et les changements climatiques, Mme Isabel Tshombe a invité l’organisation internationale de la Francophonie en tant qu’actrice dans la scène internationale à « accorder une attention à la question d’immigration, en générale, et clandestine, en particulier. Et à ce sujet, la Rdc soutient le projet de résolution sur les réfugiés et les migrants et recommande son adoption. »

Parlant du changement climatique, la représentante personnelle du Chef de l’Etat à la Francophonie a annoncé au CPF que la Rdc « a déposé sa contribution pour la conférence des Etats parties sur les changement climatique de Paris, la COP21. Et cette contribution porte sur la période 2021-2030, et concerne les deux aspects complémentaires du changement climatique : l’adaptation et l’atténuation. »

La position de la Rdc dans la coopération

Les questions de coopération, administrative et financière ont figuré également dans l’ordre du jour de la 96ème session du CPF. La représentante personnelle du Chef de l’Etat a la Francophonie, Isabel Tshombe a fait connaître la position de la Rdc dans le secteur de la coopération.

Elle a déclaré ce qui suit : « Très attachée à une Francophonie présente sur le terrain, la Rdc appuie particulièrement les programmes destinés à assurer l’accès aux supports culturels en français, le soutien à l’éducation de base ainsi que l’ensemble des actions économique en faveur des femmes et des jeunes francophones. »

Dans le cadre du soutien de la Francophonie à la jeunesse, la Rdc va continuer de soutenir le programme des centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC). Par ailleurs, Mme Isabel Tshombe a souhaité que la Rdc puisse bénéficier du « programme pilote de la Francophonie d’incubateur d’Entreprises pour l’Entrepreneuriat des femmes et des jeunes » issu des pays en développement et aussi, de la mise en place d’un partenariat substantiel du Forum Économique pour le développement durable(FEDD), lancé récemment.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse