72ème assemblée générale des Nations Unies: La RDC signe le traité interdisant les armes nucléaires

par -
0 540
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En marge de la 72ème assemblée générale des Nations Unies qui se tient à New-York, la République Démocratique du Congo, membre de cette organisation internationale, a signé le nouveau traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Cette cérémonie a eu lieu du 19 au 20 septembre 2017 dans la salle du Conseil de tutelle à New-York.

Plusieurs autorités de différents Etats ont été invitées à signer ce nouveau traité et à déposer leurs instruments de ratification ou d’adhésion auprès du Secrétaire général des Nations Unies. Ledit traité entrera en vigueur dans 90 jours après sa ratification par au moins 50 Etats.

La République Démocratique du Congo, dont la délégation à ces travaux de l’Assemblée générale de l’Onu, est menée par le vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, a rejoint le club des pays interdisant les armes nucléaires.

« C’est un engagement de la RDC sous le leadership du président de la République, le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange pour la promotion de la paix et la sécurité mondiale dans un monde faisant face à des menaces sécuritaires multiformes », a indiqué Léonard She Okitundu, en marge de la signature de ce document historique signé par une cinquantaine de pays menée par le Brésil.

Par ailleurs, il sied de noter que ce nouveau traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté le 7 juillet 2017, lors de la conférence des Nations Unies pour la négociation d’un instrument juridiquement contraignant, visant à interdire les armes nucléaires. Ce, en vue de leur élimination complète. Et ce texte qui a recueilli 122 voix pour, une seule contre (Pays-Bas), et une abstention (Singapour), interdit tout un éventail  d’activités liées aux armes nucléaires, notamment toute initiative visant à développer, tester, produire, fabriquer, acquérir, posséder ou stocker des armes nucléaires, ainsi que l’utilisation de ces armes.

A l’issue de son adoption, le Secrétaire général, Antonio Gutherrès, avait dit espérer que ce nouveau traité favorisera un dialogue inclusif et une coopération internationale renouvelée en faveur de l’objectif tant attendu du désarmement nucléaire.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse