6ème édition du Festival Connexion Kin

par -
0 594
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les artistes d’ici et d’ailleurs se connectent à Limete

La sixième édition du Festival « Connexion Kin » se déroule à Kinshasa du 02 au 12 juillet 2015 à la Place commerciale de Limete et au Lycée Maman Diankeba. Pour l’organisation de cette édition, Paul Kerstens l’initiateur de «Connexion Kin» et animateur principal de Théâtre royal de Bruxelles s’est associé avec les opérateurs culturels locaux notamment Vishois Mwilambwe de Kin Art Studio, Toto Kisaku de K MU Théâtre et Faustin Linyekula de Studios Kabako.

Plusieurs spectacles inédits et expositions sont programmés dans ce festival. Au cours d’un point de presse ad hoc, Toto Kisaku a présenté le projet « Surface ». Piloté par Toto Kisaku et Freddy Tsimba, ledit projet associe ces artistes avec les jeunes et l’ensemble des populations de quatre quartiers de la commune de Limete sur les moments de violence que cette commune a connu durant cette dernière décennie. L’orateur a précisé à la presse que ce projet consiste à créer un espace de dialogue à Limete pour amener progressivement les jeunes de cette commune  tentés par la violence à se détourner de cette voie. Un travail préliminaire a déjà commencé et un noyau regroupant des jeunes de Kingabwa, Mombele a été déjà constitué. Ce projet va prendre du temps, a laissé attendre Toto Kisaku.

Dans le lot de ce spectacle, il figure aussi le spectacle « Fanfare funérailles » de Papy Ebotani qui fait la caricature des événements funéraires qui prennent d’autres ampleurs à Kinshasa.   Papy Ebotani s’inspire des nouveaux rituels urbains de deuil qui se développent depuis quelques années à Kinshasa. Il y a aussi l’exposition « Makambu ya mikol’oyo » qui planche sur la problématique. Préoccupé par les problèmes écologiques,  Francis Tenda accompagné par Vitshois Mwilambwe collectionne des boîtes de tomates vides pour en faire  des pièces de sculpture qu’il a dénommées    « Makambo ya mikol’oyo ». Ce projet est un travail de proximité avec les habitants de la commune de Limete, en récupérant des boîtes de conserve usagées pour raconter l’histoire de leur quartier.

Pour Vishois Mwilambwe, il estime qu’il n’y a pas de frontières entre les arts visuels et d’autres disciplines d’arts. Il faut donc parler d’une certaine complicité entre la danse, le théâtre, la musique. Raison pour laquelle dans la tribune de la connexion Kin se joint les artistes musiciens et leurs groupes entre autres Jean Goubald XL, Celeo Scram ; Larousse Marciano ; Kojack ; G’Sparks aka Spilulu ; Kinjazza ; Gossa et autres.

Le Festival Connexion Kin porte un regard sur les arts contemporains. Il offre un cadre d’expression artistique aux artistes congolais d’ici et d’ailleurs. C’est un rendez-vous pour des découvertes des spectacles inédits, des productions d’Afrique ou d’autres pays, des concerts, mais aussi des rencontres et des débats dans un cadre informel.

En termes de rencontre et d’échange, Connexion Kin réunit des artistes et des opérateurs culturels de la RD Congo et d’autres régions du monde. ll permet aux professionnels d’arts d’échanger autour des problématiques des disciplines culturelles. Connexion Kin, c’est aussi des expositions de différentes disciplines d’arts plastiques, la peinture, la sculpture et autres performances en plein air. Connexion Kin constitue aussi une connexion entre opérateurs culturels du Nord et du Sud.   KVS initiateur du projet s’associe avec les opérateurs culturels locaux pour planifier des rencontres culturels.

(Saint Hervé M’Buy)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse