65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple: Le Roi Mohammed VI annonce une série de mesures en faveur de l’emploi des jeunes

par -
0 333
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Roi Mohammed VI a consacré le discours prononcé ce lundi 20 août 2018 à l’occasion de l’anniversaire de la glorieuse Révolution du Roi et du Peuple, d’une charge symbolique si forte et au sémantisme si profond, presqu’entièrement à la jeunesse. Une série de mesures en faveur de l’emploi des jeunes sont annoncées.

Dans son discours, le Roi Mohammed VI a adressé a indiqué que cette révolution véhicule un message positif: même si elle est née dans un contexte particulièrement dur, elle a permis aux Marocains de saisir le sens vrai du patriotisme et nous a aidés à aller de l’avant. Il a par la suite rappelé que, dans le discours d’ouverture du parlement, il a eu à marteler sur la nécessité de placer les questions de la jeunesse au cœur du nouveau modèle de développement. Il a également appelé à l’élaboration d’une stratégie intégrée dédiée aux jeunes, qui permettrait de définir les moyens de promouvoir efficacement leur condition.

A la question de savoir, pourquoi les jeunes veulent émigrer ?, le Roi répond que lorsqu’un grand nombre de jeunes, notamment parmi les hauts diplômés des branches scientifiques et techniques, pensent émigrer, ils ne sont pas uniquement motivés par les incitations alléchantes de la vie à l’étranger. Ils envisagent cette éventualité aussi parce qu’ils manquent dans leur propre pays d’un climat et de conditions favorables à la vie active, à la promotion professionnelle, à l’innovation et à la recherche scientifique.

« Ce sont généralement les mêmes raisons qui dissuadent un certain nombre d’étudiants marocains de rentrer travailler au pays, au terme de leur formation à l’étranger. Face à cette situation, nous appelons à une réflexion sérieuse et responsable sur cette question, pour que soient créés un climat attractif et des conditions idéales qui inciteront ces compétences à s’installer et travailler au Maroc.

 

Voilà pourquoi il engage le gouvernement et les acteurs concernés à prendre, dans les plus brefs délais, une série de mesures visant notamment à atteindre les objectifs suivants : “- Premièrement : entreprendre une refonte globale des mécanismes et des programmes d’appui public à l’emploi des jeunes, pour les rendre plus efficaces et adaptés aux attentes des jeunes. Ce travail de remaniement doit se faire selon le modèle que j’ai préconisé dans le discours du Trône, à propos des programmes de protection sociale.

“- Deuxièmement : donner la priorité aux spécialités qui permettent de trouver un emploi et instaurer un système efficace d’orientation précoce au niveau de la deuxième ou de la troisième année précédant le baccalauréat. Son rôle est d’aider les élèves, en fonction de leurs aptitudes et de leurs inclinations, à faire l’un ou l’autre des deux choix: s’engager dans une filière universitaire ou une formation professionnelle.

“- Troisièmement : revoir en profondeur les spécialités de la Formation professionnelle pour qu’elles répondent aux besoins des entreprises et du secteur public, et qu’elles soient en phase avec les transformations que connaissent les secteurs industriel et professionnel. Ainsi, les lauréats auront plus de chance de s’intégrer professionnellement.

“- Quatrièmement: Mettre en place des mécanismes pratiques pour améliorer qualitativement les dispositifs incitant les jeunes à créer de petites et moyennes entreprises dans leurs domaines de spécialité et pour appuyer les initiatives d’auto-emploi et de création d’entreprises sociales.

“- Cinquièmement: instaurer de nouveaux mécanismes permettant d’intégrer une partie du secteur informel dans le secteur formel, en assurant au potentiel humain que recèle le premier une formation adaptée et incitative et une couverture sociale et en appuyant ses projets d’auto-emploi ou de création d’entreprise.

“- Sixièmement: mettre en place, au niveau de chaque établissement, un programme obligatoire étalé sur une période de trois à six mois, visant la mise à niveau des étudiants et des stagiaires en langues étrangères; favoriser une intégration linguistique accrue à tous les niveaux d’études, plus particulièrement dans l’enseignement des matières scientifiques et techniques.

Au sujet du Sahara

“L’esprit d’unanimité, de symbiose et de sacrifice ayant présidé à la Révolution du Roi et du Peuple que nous célébrons chaque année, le 20 août, anime également les Marocains quand est abordée la question de notre intégrité territoriale », dit le Roi, qui reconnait que c’est en toute confiance et en toute responsabilité que le Maroc maintient son adhésion à la dynamique lancée par le Secrétaire général des Nations Unies, en collaboration avec son envoyé personnel. Cet engagement repose sur les mêmes fondamentaux que nous avons définis dans le dernier discours de la Marche Verte.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse