624.000 candidats finalistes participent à la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2016

par -
0 1462
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Education

624.000 candidats finalistes participent à la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2016

Au total, 624.000 (six cent vingt-quatre mille) candidats finalistes des humanités,  dont 35% des filles, sur près de 629.000 (six cent vingt-neuf mille) inscrits, participent à la session ordinaire de l’Examen d’Etat édition 2015-2016 qui a démarré hier lundi 20 juin, dans les 1.793 centres de passation organisés sur l’ensemble du territoire national et hors frontières du pays.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et initiation à la nouvelle citoyenneté (EPS-INC), Maker MwanguFamba, a annoncé ces chiffres  au terme d’une tournée qu’il venait d’effectuer lundi dans trois centres de passation de la cinquantième édition de l’Examen d’Etat. Il s’agit du Lycée Tobongisa de Ngaliema à Kinshasa-ouest, au Collège Bimwala de Lingwala à Kinshasa-centre et et à l’école primaire St Etienne Limete à Kinshasa-est. Il était accompagné de son collègue de l’Enseignement technique et professionnel (ETP), Jean Nengbangba, et de la ministre provinciale de l’Education pour la ville de Kinshasa, Thérèse Olenga.

Se confiant à la presse, le ministre de l’EPS-INC a indiqué que : « tout se passe très bien dans tous les centres de passation .Les informations en notre possession  indiquent que les épreuves se déroulent aussi normalement à Beni », a souligné le ministre Maker avant d’ajouter que le centre d’Eringeti a été déplacé vers Oïcha. Selon Maker MwanguFamba, pour la quarantaine des participants à l’Examen d’Etat 2016 en République centrafricaine, une session spéciale sera organisée au mois de juillet prochain. Il a rappelé, en outre, que la présente édition des épreuves nationales correspond au 50ème anniversaire de l’Examen d’Etat institué en 1967.

Le ministre de l’Enseignement technique et professionnel s’est, de son côté, réjoui du bon déroulement des épreuves dans la filière technique et professionnelle, mais surtout de l’augmentation du nombre des filles qui suivent présentement cette filière.

A son tour, Thérèse OlengaKalonda s’est dit très satisfaite du travail abattu dans les centres de passation de la ville de Kinshasa qui a présenté 49% des filles sur l’ensemble des participants de la capitale à l’Examen d’Etat 2016.  Elle a indiqué que les ministres nationaux de l’enseignement et  elle-même ont apporté un message d’encouragement du Président de la République, du gouvernement central et du gouverneur de la ville de Kinshasa aux finalistes participant à l’Examen d’Etat.

Rappelons que la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2016 a commencé hier lundi 20 juin par la culture générale et se poursuivra mardi par les branches d’options, mercredi les sciences et se terminera le jeudi 23 juin 2016 par les épreuves des langues.

44.500 Finalistes des Humanités pour le Sud-Kivu

A Bukavu, 44.500 élèves finalistes des humanités, sur 46.322 attendus, participent ce même lundi à l’édition 2016 d’Examen d’Etat,  dans 123 centres que compte la province du Sud-Kivu.

Se confiant à un reporter de l’ACP, le ministre provincial de l’Education a indiqué que sur ces 123 centres, la ville de Bukavu seule en compte 28, tandis que les villes de Bujumbura (Burundi) et Kigoma (Tanzanie) ont chacune  1 centre.

Par ailleurs,  le centre de Kigulube, dans le territoire de Shabunda, a été délocalisé à Katchungu situé à 70 kms, pour des raisons de sécurité.

Nord-Kivu : 51.925 candidats finalistes attendus dans 133 centres de passation de la session ordinaire de l’Examen d’Etat

51.925 candidats finalistes étaient attendus à la passation de la session des Examens dans les deux provinces éducationnelles que compte la province du Nord-Kivu où le coup d’envoi a été donné par le Gouverneur intérimaire FellerLutayichirwa  Mulwahale au centre Goma VII.

Au lancement de cette session placée sous le signe de l’unité et la fierté nationale, l’autorité provinciale a salué « le travail de dur labeur abattu par tous les membres du comité provincial pour avoir mis toutes les batteries en marche aux fins d’une bonne organisation technique et matérielle des épreuves et de leur sécurisation au maximum ».

Avant d’ouvrir symboliquement la malle contenant les cahiers des questionnaires, FellerLutayichirwa a prodigué de sages conseils aux candidats à qui il a surtout recommandé la sérénité en bannissant la peur.

16.000 candidats finalistes du secondaire en Ituri  

Quant à la province de l’Ituri, 16.000 candidats finalistes du secondaire repartis dans cinquante(50) centres  ont participé à ces épreuves dont le coup d’envoi a été donné par le gouverneur a.i. Pacifique KetaUpar.

Il a par la suite visité, dans la ville de Bunia, quatre(4) centres sur les sept(7) que compte cette ville, avant de rassurer que la situation sécuritaire de son entité   est sous contrôle et que  ces examens se déroulent dans la paix et la tranquillité, même dans les deux territoires à problème, à savoir Mambasa et Irumu.

L’Equateur aligne 13.342 finalistes

Dans la Province de l’Equateur, 13.342 finalistes du secondaire ont été enregistrés à ces épreuves de l’examen d’Etat, a annoncé le Proved de l’EPS-INC de l’Equateur, Jacques MutooBalingene, en marge de la cérémonie du lancement officiel de la 5O ème session de cette épreuve nationale lundi à l’Institut technique industriel et professionnel / Mama  Olive Lembe Kabila à Mbandaka.

Pour sa part, le ministre provincial en charge de l’éducation,  Alexis NkumuIsangola, représentant personnel du gouverneur de province, a visité quelques centres de passation des épreuves de l’Examen d’Etat dans la ville de Mbandaka pour se rendre compte de leur bon déroulement.

(Acp/BernetelMakambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse