5ème conférence « le pasteur et ses problèmes »: « Les hérésies et l’occultisme dans les églises aujourd’hui » pour marquer les 20 ans de l’Eglise Arche-Lemba

par -
0 309
Le pasteur Jacques Landu de l’Eglise Arche de l’Alliance – Lemba, extension de l’Eglise La Borne UPN/Ph. Tdr
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans le cadre de la célébration de ses vingt années d’existence, l’Eglise Arche de l’Alliance – Lemba, extension de l’Eglise La Borne UPN, organise une grande conférence dénommée : « Le pasteur et ses problèmes ». Pour ce faire, une série de cinq grands thèmes principaux sont exploités et enseignés au peuple de Dieu.

Et pour la cinquième et dernière édition de cette conférence, un autre grand thème central sera abordé  du 1er au 5 octobre prochain, intitulé : « Les hérésies et l’occultisme dans les églises aujourd’hui ». « C’est un message d’actualité, parce que jusque là, dans les choix des thèmes que nous abordons lors de la conférence « Le pasteur et ses problèmes », nous touchons les questions d’actualité, les sujets d’actualité. Et pour cette fois-ci, le Seigneur nous a orientés à ce thème :« hérésies et l’occultisme dans l’église aujourd’hui », a confié à la presse le pasteur Jacques Landu de l’Eglise Arche de l’Alliance – Lemba.

Et d’expliquer : « Quand on parle des hérésies, on voit les fausses doctrines. Les doctrines que l’Eglise n’accepte pas de manière officielle. C’est triste. Non seulement qu’il y a de fausses doctrines dans l’église, mais il y a aussi des pratiques qui sont impudiques, occultes et dont l’origine n’est pas de Dieu mais diabolique, qui sont maintenant dans l’église ».

Le pasteur a insisté que ce thème est d’actualité. Car, a-t-il souligné, les chrétiens vivent aujourd’hui l’accomplissement des prophéties que Jésus-Christ lui-même a données il y a deux mille ans passés, et même les apôtres, comme l’apôtre Paul, il y a deux mille ans aussi, et l’apôtre Pierre aussi. « Ils ont parlé des faux christs, ils ont parlé des faux prophètes, ils ont parlé des faux docteurs. Ils ont averti l’Eglise déjà », renchérit-il.

Il soutient que si déjà au premier siècle il y a eu de fausses doctrines, alors 21 siècles après, combien de fausses doctrines sont entrain d’être enseignées dans l’Eglise aujourd’hui ? Et il a cité l’apôtre Paul quand il dit par exemple que « dans les derniers jours, quelques- uns abandonneront la foi pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démon ».

« Donc, pas d’hypocrisie, les faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant par exemple de ne pas se marier, de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec action de grâce par ceux qui sont fidèles et ont connus la vérité. Là, c’est en 1 Timothée chapitre 4, verset premier jusqu’au verset troisième », a dénoncé le pasteur Jacques Landu.

Il médite qu’il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine. Mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables à leurs oreilles, ils se donneront aux faux docteurs, selon leurs propres désirs. Ils détourneront leurs oreilles de la vérité, ils se tourneront vers des fables, fait croire ce pasteur qui s’appuie sur la Bible en 2 Timothée chapitre 4, verset troisième jusqu’au quatrième.

« Donc, ces paroles prophétiques de l’apôtre Paul sont entrain de s’accomplir. Nous le vivons aujourd’hui. Et il y a des chrétiens qui ne veulent plus la saine doctrine. Pas tous, mais il y a un groupe de chrétiens ou des chrétiens qui ne veulent plus la saine doctrine. Ils trouvent que la doctrine de Christ est insupportable. Parce que le dessein de Christ se trouve sur la croix, les apôtres ont prêché la croix. Le message de la croix c’est le message de la mort de Jésus-Christ, qui est mort et ressuscité et qui appelle tous les hommes à la repentance, à abandonner les péchés, à marcher dans la sanctification, à marcher dans l’amour. Il y a des gens qui aujourd’hui se disent chrétiens mais qui ne supportent plus la saine doctrine. Mais ils veulent entendre des choses agréables à leurs oreilles. Donc, nous le vivons. L’apôtre Paul a prédit cela, mais aujourd’hui nous le vivons. Et je crois que nous sommes cette génération qui vit les prédictions faites par Jésus-Christ et les apôtres », explique le pasteur Jacques Landu de l’Eglise Arche de l’Alliance – Lemba.

Des orateurs et sous-thèmes de la conférence

Quant aux orateurs de la conférence, il a souligné, que d’habitude, dans toutes les conférences qu’organise l’Eglise Arche de l’Alliance – Lemba, le choix est porté à des personnes qui ont un très bon témoignage. « Parce que dans la conférence « Le pasteur et ses problèmes », dans la vision de cette conférence, nous voulons une génération d’hommes de Dieu fidèles, qui craignent Dieu, qui ont un bon témoignage – et nous prions pour cela – et des hommes de Dieu qui prêchent la saine et la bonne doctrine. Donc, dans toutes nos conférences, de la première jusqu’à aujourd’hui, ça sera la cinquième édition, nous portons notre choix sur ceux qui ont un témoignage irréprochable et ceux qui sont des pasteurs et des enseignants ».

Ainsi, a-t-il révélé qu’il y a six orateurs lors de cette cinquième et dernière édition de la conférence « le pasteur et ses problème ». D’abord lui-même. Il va enseigner autour du sous-thème : « les hérésies de nos jours ». Et à l’occasion, il va mettre à la disposition du public au cours de la conférence, un livre qu’il a écrit sur les hérésies de nos jours.

Pour un deuxième orateur, le choix est porté sur le pasteur Sita Luemba qui va enseigner sur le sous-thème « l’occultisme à la lumière de la Bible ». « C’est un sujet qu’il maitrise, parce qu’avant sa conversion, il est passé par là. Il maîtrise cela très bien. L’occultisme à la lumière de la Bible. Et plusieurs fois, il a exposé sur ce thème », a témoigné le pasteur Jacques Landu.

Son frère, le pasteur René Futi Luemba va enseigner sur le sous-thème « les pratiques occultes dans l’église aujourd’hui ». « Donc, des pratiques qui ont des sources vraiment occultes, noires dans l’église. Il va exposer cela, et il va faire connaître quelles sont ces pratiques qui sont des sources vraiment démoniaques », commente le pasteur responsable de l’Eglise Arche de l’Alliance Lemba.

Et le pasteur Lema Diamonika, lui, il va enseigner ou va exposer sur un autre thème d’importance capitale, « parce que certains serviteurs de Dieu se tournent vers l’occultisme aujourd’hui. Certains hommes de Dieu ont bien commencé, mais ils basculent maintenant dans l’occultisme. Est-ce que pour la popularité ? Est-ce que pour l’argent ? Est-ce que pour les miracles ? Parce que le diable aussi opère des miracles. Qu’est-ce qui attire ces gens dans l’occultisme ? N’oublions pas que lors de la tentation, le diable n’a pas eu honte de proposer à Jésus-Christ sa gloire, s’il se prosternait. Il a dit regarde ce monde, regarde la gloire de ce monde, je peux te donner cette gloire si tu te prosternes devant moi. Là c’est le pasteur Lema Diamonika qui va décortiquer cet enseignement », martèle le pasteur Landu.

Il renseigne aussi que le pasteur Bondo José de l’Eglise La Borne UPN, lui, va exposer autour du sous-thème : « les besoins de discernement spirituel dans ce temps de la fin ». Donc, c’est l’heure où les enfants de Dieu doivent vraiment chercher le discernement spirituel.

Enfin, le dernier sujet qui va clôturer la conférence est intitulé : « servir Dieu avec crainte et fidélité dans ce temps de la fin ». Et c’est pasteur Nyamuke qui va l’enseigner.

Tout le peuple de Dieu, ou encore, toutes les personnes qui se reconnaissent enfants de Dieu, dignes de ce nom, sont donc conviées à participer à tous ces enseignements profonds en vue de leur édification et de leur préparation pour le salut éternel. Qui vivra verra !

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse