58eme anniversaire de la Rd Congo « Après avoir peuplé son sol, avons-nous assuré la grandeur de la Rdc ? »

par -
0 293
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La RDC prend de l’âge. Elle vient de totaliser samedi passé 58 ans d’existence. C’est à la fois beaucoup et peu selon divers avis. Si les pères congolais de l’indépendance se réveillaient aujourd’hui, ils donneraient trop peu de points à l’actuelle classe politique qui a hérité de la gestion du pays après eux. Au lendemain de son indépendance, la RDC nourrissait d’énormes espoirs parmi tant d’autres pays qui s’étaient libérés la même année. Elle disposait de plusieurs atouts pouvant lancer son processus de développement. Plus de cinq décennies après, le constat est malheureux. La RDC n’a pas progressé comme souhaité. L’hymne national, ce chant sacré pour les Congolais reprend le désir de peupler le sol du Congo, mais aussi et surtout assurer sa grandeur.

Peupler le sol de ce pays, le Congolais l’a fait. Avec plus de 80 millions d’âmes vivantes aujourd’hui, la RDC est l’un des pays africains les plus peuplés. Kinshasa a lui tout seul héberge plus de 12 millions de personnes, se plaçant parmi les cinq villes les plus peuplées d’Afrique (derrière  le Caire, Abuja…).

Et tout porte à croire qu’à ce rythme de nativité, la RDC atteindra dans quelques décennies la population actuelle de l’Inde (dépassant celle du Nigeria). Mais en ce qui concerne la grandeur de la RDC, le Congolais doit encore beaucoup travailler. Le pays a beaucoup perdu face aux autres Nations du monde. La RDC n’est grande que par sa superficie ou sa population. Mais son poids n’est pas considérable du point de vue social et économique. Classée parmi les Nations où la population vit beaucoup moins bien, le pays de Lumumba attire l’attention du monde par des mauvaises pratiques : viols, détournements, violation droits de l’homme, chômage, corruption, concussion, insécurité, guerres, épidémies, crises politiques, etc. Le Congolais n’a pas fait grand-chose pour assurer la grandeur de son pays 58 ans après l’indépendance.

Plusieurs défis à relever

Il n’est jamais tard pour bien faire. Le Congolais doit prendre conscience de son retard sur les autres peuples afin de se ‘’révolter’’ et s’engager sur le chemin du changement. De l’éducation à la santé en passant par la création du travail et la lutte contre la corruption, le détournement, le Congolais a besoin d’un changement total dans sa manière d’agir.

De l’homme politique à l’homme de la rue, chacun a son rôle à jouer dans la recherche de la grandeur de la RDC. Avec son potentiel minier, agricole, forestier, humain et intellectuel, la RDC possède des atouts sérieux pour offrir une meilleure qualité de vie à sa nombreuse population. RDC, réveille-toi.

 

(Muntu Bualu)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse