56 ans de l’indépendance du pays: Evariste Boshab évoque les avantages de la décentralisation

par -
0 594
Vue du vice -premier ministre Evariste Boshab répondant aux questions de la presse. Le 30 juin 2016
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Sourire aux lèvres pour avoir réussi l’organisation des festivités de 56 ans de l’accession de la République démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale.

Depuis 2007, sous l’impulsion du Président de la République, le Gouvernement de la République a pris le gout de faire vibrer toutes les provinces au rythme de l’indépendance. Après Kananga, Lubumbashi, Mbandaka, Kinshasa, Tshopo, Goma et Matadi, la Ville de Kindu a accueilli sur son sol toute la crème politique en ce y compris les chefs des institutions de la République, députés nationaux et sénateurs, députés provençaux, acteurs socio-politiques et les chefs de partis politiques en vue de commémorer le 56ème  anniversaire de l’accession du Congo à la souveraineté nationale et internationale.

Sous un soleil de plomb, les filles et fils du Maniema dans la splendeur de la reconstruction et modernisation de certaines artères de la province, ont pris d’assaut la place de l’indépendance dans ce rendez-vous du défilé commémoratif.

L’homme le plus heureux, est le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, Evariste Boshab, qui était à la tête du comité d’organisation. Il a tablé sur les avantages de la décentralisation qui se matérialise par cette première expérience depuis 1988, l’année du découpage du Grand Kivu.

Dans son entretien, le patron de la territoriale qui transmet ses remerciements à ses collègues du comité d’organisation du fait que depuis l’avènement de Joseph Kabila à la magistrature suprême, les Congolais commémorent autrement leur souveraineté sillonnant les provinces. « Il  sera désormais ainsi. Je précise que c’est ne pas un travail personnel ou individuel, c’est toute une équipe qui m’a entouré, qui a été  soudée, qui a travaillé d’arrache-pied pour arriver au résultat apprécié aujourd’hui. Mais il faudrait d’abord et avant tout remercier les collègues de cette équipe, mais surtout le Président de la République, qui a dénié présider personnellement cette manifestation. Vous l’avez vu sous ce soleil de plomb, il n’a pas bougé un seul instant, suivant de ses yeux du premier au dernier défilant. Ceci démontre non seulement la détermination des événements dans ce pays, mais l’amour qu’’il a de son peuple. C’est à lui que nous disons merci », a-t-il déclaré. Evariste Boshab qui, depuis un mois préparait cet évènement, évoque ici les avantages de la décentralisation en ce que, la province du Maniema, par son chef-lieu Kindu d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier, et vient de lancer un message positif. Il souligne que c’est ne pas à un convaincu de la décentralisation qu’il faille prêcher les avantages qui découlent de cette réforme territoriale. « Les avantages de la décentralisation sont telles qu’aujourd’hui, Kindu qui était une ville moyenne a pu accueillir une grande manifestation comme celle-ci. Voilà pourquoi, pour ceux qui hésitent encore, je ne pense même pas qu’il en est, ceux qui prétendaient qu’on n’aurait jamais des moyens pour pouvoir découpé, aujourd’hui ils ont déchanté, certains étaient d’ailleurs candidats gouverneurs. Ce qui démontre l’avantage ou l’importance de cette politique de la décentralisation. Si Kivu n’était pas découpé, aujourd’hui nous ne serions pas dans ces conditions », a-t-il indiqué.

Aujourd’hui, si Kindu parvient à accueillir autant de notabilités politiques et les forces de défenses et de la police nationale, demain on ne pourra pas être étonné que Lisala, Boende, Gemena, Tshuapa, Tshikapa, Kamina, toutes ces villes moyennes puissent en faire autant puisque la volonté politique y est.

Est-ce Boshab se sent-il comme un parent qui voit les premiers pas de son fils ou dire, ça y est, c’est parti ? « Il s’agit de mettre les moyens, d’approcher l’administré et l’administrant pour le développement intégral de ce pays. La sonnette a tenté et tous nous nous alignons », a-t-il dit.

Le patron de la territoriale a remercié la population de Maniema en général et celle de Kindu en particulier pour un accueil très chaleureux au Président de la République. A également remercié les défilants, les journalistes héros dans l’ombre qui ont accompagné cette grande manifestation.

(Pius Romain Rolland )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse