51è Coupe du Congo

par -
0 500

Match Renaissance-Bukavu Dawa du 25 juin

L’examen de la prestation des officiels poursuit son cours

La Fédération a publié les sanctions contre  cinq joueurs agresseurs des officiels et  un encadreur de Renaissance du Congo suite aux incidents qui avaient émaillé le match Renaissance-Bukavu Dawa du 25 juin dernier dans le cadre de la phase finale de la 51è Coupe du Congo.

A la question d’un journaliste de savoir si les officiels de ce match n’encourent-ils pas des sanctions, le SGA a.i. de la Fecofa, Me Emmanuel Kande a répondu que l’examen de la prestation des officiels au cours de ce match poursuit son cours au niveau de la Commission des arbitres.

Et l’opinion de se demander pourquoi cela prend-il du temps (près d’un mois). Si l’arbitre a été agressé, acte certes répréhensible dans le chef des joueurs fautifs, il n’est pas moins vrai qu’il a commis des erreurs qui ont provoqué ces incidents.

(D.L.)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse