4ème édition du CHAN Rwanda 2016: Les Léopards en finale

par -
0 1334
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Comme face au Rwanda, les Léopards de la Rd Congo ont à nouveau frappé un grand coup à Kigali, hier mercredi en battant la redoutable formation de Syli national de la Guinée. Favorite, la Rdc a fait preuve d’un mental haut. Après avoir concédé un match nul dans la dernière minute des prolongations, elle a remporté la séance des tirs au but

* Pressentant déjà la qualification des Léopards, le Chef de l’Etat Joseph Kabila a choisi la même journée d’hier pour visiter les stades en construction à Barumbu, à Matete et à Bandalungwa. Après la visite de ce dernier stade, le Chef de l’Etat a effectué une marche à pied, de cette municipalité jusqu’à sa résidence de la Gombe. Partout où il est passé, il a été ovationné par des dizaines des milliers de Kinois rangés le long de son parcours

Y a-t-il un lien entre la visite des stades en construction dans la ville province de Kinshasa et la victoire des Léopards contre le Syli national ? C’est ce qu’on est en droit de croire, au regard de la tournure prise par cette journée de mercredi 03 février 2016. Sinon, le Chef de l’Etat qui a été ovationné partout où il passait, a inévitablement fêté à sa manière cette qualification de son équipe.

Rameaux en mains, hier mercredi, les Congolais ont inondé les boulevards, les avenues et les rues pour chanter en l’honneur des braves Léopards qui venaient d’éliminer la redoutable formation de Syli national de la Guinée. En effet, l’étoile des Léopards de la RDC continue à briller au Rwanda à la 4ème édition du CHAN Rwanda 2016. Hier encore, ils ont sorti la redoutable équipe de Syli national de la Guinée dans un match qu’ils pouvaient « tuer » dans le temps règlementaire.

Mais hélas, les attaquants des Léopards ont commis plusieurs maladresses, comme deux actions amorcées mais gaspillées par Meschack. Une autre offrande, par le buteur du jour, sur une action lui donnée par un défenseur guinéen. Soit des actions qui pouvaient donner la victoire aux fauves de la RDCsans pour autant passer par les prolongations.

D’ailleurs, les statistiques de la fin de la partie prouvent à suffisance que les Léopards ont une fois de plus dominé le match : possession de balle 56% contre 44 pour la Guinéen, shoots au but RDC 12 contre 8 pour la Guinée et 6 corners pour la RDC contre 3 pour le Syli national.

Toutes ces statistiques n’ont pas suffi pour que les Léopards passent sans prolongation. Et ce, parce que la Guinée s’est présentée comme un pays habitué aux tirs au but, car l’ayant déjà fait contre la Zambie. Pourtant, ils ont été assiégés, même si le onze congolais se butait sur un rideau défensif de grande qualité.

Le déroulement du match

Joseph Kabila dans la commune de Matete

Le sélectionneur national Florent Ibenge a procédé aux changements avant la fin du match à la 64ème minute. Christian-Emmanuel Ngudikama cède sa place à Ricky Tulengi Nsindani ; à la 66ème minute, Merveille Bope Bokadi est remplacé par le doyen Guy Lusadisu Basisila et Nelson Munganga Omba cédera sa place à Mika Michée. Sur une belle combinaison à la 101ème minute de la prolongation, le doyen des Léopards adresse un centre parfait à Jonathan Bolingi Mpangi qui, d’une tête piquée et plongeante, bat le gardien Keita 1-0 pour les Léopards. Mais c’était sans compter avec la hargne de gagner les Guinéens qui, dans les dernières minutes, assiègent le camp des Léopards et égalisent par Sankhon à la 120ème minute de la deuxième prolongation. Heureusement, le sélectionneur Florent Ibenge Ikwange remobilise sa troupe avant la séance de tirs au but.

Viendra ensuite l’exercice fatidique des tirs au but, et ce sont les Léopards qui doivent commencer par le capitaine Joël Kimwaki Mpela. Celui-ci rassure les siens en prenant en contre-pieds le portier Keita 1-0, vient le tour du guinéen Bangura qui rate et la fête peut commencer pour la Rdc. Mais les redoutables Guinéens y croyaient encore et égalisent. Le milieu Ricky Tulengi donne l’espoir au Syli National en ratant son tir. Le guinéen Sankhon, buteur pendant le match redonne l’espoir aux guinéens, en réussissant son tir 2-2. Le joueur Mika Michée qui jouait son premier match du tournoi, réussit son tir 3-2, comme Camara de la Guinée 3-3. Jonathan Bolingi Mpangi, buteur du match qui faisait peur, car c’est souvent les buteurs qui ratent leur tir, va redonner l’avance aux siens, avec un contre-pied parfait sur le portier guinéen Keita. Lomalisa Mutambala Joyce rate et sera suivi par le guinéen Thiam. Bangoura va redonner l’équilibre pour passer au deuxième tour.

Au deuxième tour, Doxa Gikanji, celui-là même qui a crucifié les Rwandais, va donner l’avance aux Léopards et Camara va égaliser. Elia Meschack va réparer la maladresse du match, en marquant son tir imparablement pour laisser la place à Youla qui verra son tir renvoyé par Matampi Vumi Ley. La fête pouvait commencer dans toutes les rues des principales villes de la RDC comme à l’étranger.

Joseph Kabila visite les stades en construction de Barumbu, Matete et Bandalungwa

Partout où il est passé, J. Kabila était ovationné par la population

 Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a visité respectivement, mercredi avant-midi, les stades municipaux en construction des communes de Barumbu, Matete et Bandalungwa. Dans sa visite des infrastructures sportives, le Chef de l’Etat était accompagné du Premier ministre, Matata Ponyo, ainsi que des bourgmestres de chacune des municipalités visitées.

A l’étape de Barumbu comme celle de Matete dont les stades sont construits par la société SOTEL, le Chef de l’Etat a visité, sous des explications de l’ingénieur Patrick Mushamuka Buhendwa, les aires des jeux, les bâtiments administratifs, les infirmeries et les groupes électrogènes qui vont alimenter tout le stade en énergie électrique, en cas de coupure de l’électricité. Pour l’Ir. Mushamuka, en effet, les travaux effectués dans ces deux stades respectent les normes de la FIFA et sont exécutés à 99%. Car, dit-il, il ne reste plus que l’installation de l’éclairage pour les matches nocturnes et la sonorisation.

Le Chef de l’Etat s’est ensuite rendu à Bandalungwa, où il a visité l’ensemble du stade en construction dans cette municipalité, sous des explications de l’architecte Siméon Musingandu, maître de l’ouvrage. Pour ce dernier, le stade de Bandalungwa dont les travaux sont effectués à 60%, revêt une particularité par rapport aux deux autres, dans la mesure où il dispose d’un terrain de football et d’un stadium de basketball totalement couvert. Il a ajouté que le retard connu dans l’exécution des travaux fait suite à l’état marécageux du terrain qui a nécessité des travaux supplémentaires.

La construction de tous ces stades a pour objectif accroitre la qualité des prestations des jeunes sportifs dans les différentes communes par la pratique du football dans des stades bien assainis. Partout où il est passé, le Chef de l’Etat a été ovationné par des dizaines des milliers de Kinois rangés le long de son parcours. A Matete, le Président de la République a effectué une marche à pied du Quartier Tomba jusqu’au quartier Ecole, dans la commune de Lemba sur l’avenue Bay Pass.

Après la visite du stade municipal de Bandalungwa, le Chef de l’Etat a effectué une marche à pied, de cette municipalité jusqu’en sa résidence de la Gombe. Il est parti de l’avenue Inga, à Bandalungwa, en passant par les avenues Kasa-Vubu, Libération ex-24 novembre, la Gombe, Batetela en débouchant par la clinique Ngaliema.

Durand son parcours, le Chef de l’Etat a effectué une escale dans la commune de Lingwala, où il a visité le bâtiment administratif pour le gouvernement en construction sur le Boulevard Triomphal, entre la cathédrale du Cinquantenaire, l’Etat-major de la Police nationale congolaise et le Palais du peuple.

(Gaby Mass et JMNK)

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse