3ième congrès ordinaire de la FA-UJA

par -
0 600
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les jeunes avocats invités à la consolidation de l’Etat de droit

Ouvert hier mercredi 21 octobre 2015 dans la salle des spectacles du Palais du peuple, le 3ième congrès ordinaire de la Fédération Africaine des Associations et Unions des Jeunes Avocats a connu la participation des plusieurs pays africains, aussi de la France par délégation. C’était sous le thème « Jeunes avocats d’Afrique : Citoyens et acteurs de développement ». Le thème est en réalité le prolongement de celui développé lors du deuxième Congrès de la FA-UJA tenu à Abidjan en Côte d’Ivoire en 2013.

Paraphrasant Héraclite, un philosophe grec, l’orateur du jour a dit que celui-ci notait déjà que les hommes n’auraient pas su le nom de justice si les injustices n’existaient pas. Partant, la justice, mieux la soif de justice, est l’inspiration majeure de la pensée humaine dans tous les domaines. Comme l’exprime bien l’adage « Ubi societas ibi jus », entendez « là où est la société, là est le droit ».

Cependant, avec le rôle éminent de l’avocat en matière de conseil dans la chose juridique, il n’est pas exagéré d’affirmer que « Ubi societas ibi causidicus », ou « Ubi societas ibi actor », entendez « Là où est la société, là est l’avocat.  Ceci dit, l’avocat est au cœur de la société. Il intervient dans tous les domaines, il est avec les familles quand elles se déchirent. Il est aux côtés des victimes ou des prévenus dans les procédures judicaires répressives. Il assiste les salariés et les employeurs pour que justice soit faite dans les conflits du travail. En outre, l’avocat consulte et conseille dans les conflits fonciers et immobiliers, ainsi que dans les troubles de voisinage. « Il découle que l’ubiquité de l’intervention de l’avocat est égale à celle du droit dans la société. S’agissant justement de la société prise dans sa dimension de pays ou d’un Etat, l’avocat, plus précisément  le jeune avocat africain se trouve dans quelle société, dans quel pays, bref dans quel Etat ? Les jeunes avocats africains exercent principalement dans le continent africain, un continent qui est à la croisée des chemins et qui se préoccupe de son développement afin d’atteindre rapidement son émergence. C’est pourquoi, il est impérieux que les nouvelles générations de leaders dont les jeunes avocats soient capables de relever les défis auxquels est confronté notre continent », a insisté le représentant d’Aubin Minaku aux avocats regroupés au sein de la FA-UJA.

L’avocat au cœur d’un Etat de droit

Il faut dire que l’ubiquité du droit et de l’avocat dans la société milite aussi pour le concours de ce dernier dans la consolidation de l’Etat de droit, la bonne gouvernance en général mais particulièrement la gouvernance judiciaire. « Notons que la refondation de l’Etat en Afrique, œuvre à laquelle doit participer activement l’avocat dans le cadre de sa profession, devra permettre de relever les nouveaux défis auxquels est confrontée l’Afrique à savoir, la mondialisation, la lutte contre la pauvreté, la corruption dans toutes ses formes, les extrémismes de diverses nuances, le réchauffement climatique et ses conséquences, sans oublier le terrorisme qui parasite insidieusement notre continent », a relevé le Rapporteur Nono Berocan.

Parrain du 3ième Congrès ordinaire, le Président de l’Assemblée nationale a exhorté les jeunes avocats africains a  ne pas laisser le continent, son pays s’enfoncer ou sombrer dans les dédales du sous développement, de la pauvreté, de l’ignorance, de l’intolérance. L’avocat doit inspirer confiance pour que le client s’en remette à lui en toute quiétude.

Les impressions des avocats

Au sortir de la séance d’ouverture, plusieurs avocats se sont exprimés à la Rédaction du Journal L’Avenir. Il s’agit entre autre de l’avocat  Coco Kayudi, Bâtonnier au Barreau de Kinshasa Matete.  « La première thématique s’occupera de la position de l’avocat en tant qu’acteur du développement en ce qui concerne à la fois son statut, ses expériences et les perspectives ; la deuxième thématique s’occupera des questions liées à la formation continue de la protection de l’investissement par le droit OHADA et le mode alternative de règlement des conflits, les participants pourront s’abreuver de manière à leur permettre avec une maitrise de leur profession et une connaissance sur les questions d’actualité dans le domaine judiciaire et juridique. Ils pourront être armés pour répondre aux vœux des organisateurs, pour être véritablement  un acteur du développement », a dit le bâtonnier.

Quant aux difficultés, les questions seront abordées lors des ateliers, mais  un certain nombre de préoccupations qui hantent son barreau seront liées au contexte dans lequel les avocats exercent  Pour sa part, le président de la Fédération Africaine des Associations et Unions des Jeunes Avocats, Blaise Lunda a souligné que « la Fédération Africaine tient son troisième congrès à Kinshasa, c’était le choix des jeunes avocats réunis à Abidjan en 2013. C’est un honneur pour notre pays, nous avons accueillis plus de 12 pays africains et la France à ces assises en délégation, débattre des questions qui vont concerner principalement la vie du jeune avocat, question de  son statut, de contrat de collaboration, question de protection par le droit Ohada et des investissements, de répression du terrorisme », a-t-il souligné. D’ajouter que ces assises sont attendues pour renforcer les capacités du jeune avocat, de l’inciter au développement par l’information en augmentant la qualité de sa formation qui peut être compétitif dans le marché de droit.

Mme Nadia Biouele, de nationalité malienne, a dit que fédération a pris plusieurs résolutions allant dans le sens de l’amélioration de l’exercice de la profession par le jeune avocat. « Nous nous rendons compte, à travers le discours du président Blaise Lunda, que plusieurs résolutions ont été mises en œuvre par plusieurs Barreaux. C’est une très grande satisfaction et nous espérons que cela va continuer», souligne-t-elle.

(Pius Romain Rolland)                         

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse