31ème Gouverneur du Kongo Central: Jacques Mbadu Nsitu n’est plus

par -
0 169
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Une triste nouvelle est tombée hier jeudi 19 juillet 2018, au moment où le chef de l’Etat Joseph Kabila s’apprêtait à tenir son traditionnel discours sur l’état de la Nation. Celle de la disparition inopinée du 31ème gouverneur de la province du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu, décédé des suites d’une courte maladie, à l’hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa.

Elu en octobre 2012 en tant qu’indépendant, il quitte la terre des hommes après avoir doté sa province de plusieurs infrastructures de base, mais aussi ramené le Kongo Central parmi les provinces les plus génératrices des recettes. En attendant l’élection de son successeur, il sera remplacé par le vice-gouverneur Atou Matubuana.

Une situation qui n’a pas laissé indifférente différentes personnalités qui gardent de Jacques Mbadu plusieurs souvenirs. D’abord, l’ancien vice-premier ministre et actuel Directeur Général de la Société Congolaise des Transports et Ports (SCTP), Daniel Mukoko Samba.

« Le Gouverneur Jacques Mbadu Nsitu vient de quitter de manière brusque la terre des hommes. Que le Seigneur garde son âme dans sa miséricorde infinie. Je présente mes sincères condoléances à sa famille. Repose en paix Gouverneur. Et pourtant, le 30 juin dernier, il était avec nous bien portant au Port de Matadi », a-t-il indiqué sur sa page Facebook.

Ensuite, c’est le conseiller du Gouverneur de la Ville province Kinshasa, Toussaint Mika qui reconnait en Jacques Mbadu, cet ancien homme d’affaires, qui s’est converti en politique en réussissant à s’emparer du fauteuil du gouverneur de la Province portuaire.

« Tristesse infinie : Jacques Mbadu s’en est allé… À quelques minutes du discours du Chef de l’État à la Nation, la nouvelle du décès du Gouverneur du Kongo Central a fait le tour des réseaux sociaux. “Jacques ba moyens” comme on le surnommait à Masina,  venait de succomber à une crise cardiaque dans une institution hospitalière. Cet homme, massif et grand était connu pour ses convictions et sa détermination à réaliser ses projets », reprend-t-il dans son message publié sur Facebook, rappelant ainsi les grandes réalisations de Jacques Mbadu durant son règne à la tête de la province du Kongo Central, mais aussi sa vie entant que Né Kongo : « Celui qui a donné à la Province un Gouvernorat digne, un stade moderne de football et des infrastructures dans plusieurs secteurs, était aussi en délicatesse avec son Assemblé provinciale. Sa succession risque de diviser davantage les héritiers de ce coin du pays. Les Ne Kongo pleurent un de ses dignes et valeureux fils ce jour. Au cours de la dernière Journée de réflexions sur le développement de la Commune de Masina, nous n’avons pu le joindre et son invitation est toujours gardée… Dommage ! », affirme Toussaint Mika.

En attendant le programme officiel des obsèques de ce grand homme que le pays vient de perdre, le Groupe de Presse l’Avenir se joint à la voix des autres pour présenter les condoléances les plus attristées à la famille éprouvée, mais aussi et surtout à tout le peuple Né Kongo, et tous les Congolais de la RDC.

Bernetel Makambo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse