2ème Trophée « Rien sans les femmes » Deux Personnalités et un parti politique primés

par -
0 319
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

D’une pierre, deux coups, la salle de Sultani Hôtel a servi de cadre, hier lundi 28 mai 2018, aux femmes de la société civile pour le lancement des plans d’actions pluriannuels de mise en œuvre de la parité homme-femme, à la clôture du projet « Tushiriki Woke » et à la remise du trophée « Rien Sans les femmes ».

Soutenu par l’Agence Suédoise de Coopération internationale et exécuté par Alert International, le projet « Tushiriki Woke » qui veut dire « Participons tous » s’est focalisé durant quatre ans sur la consolidation de la paix à travers le renforcement économique et la participation civique et politique des femmes en RDC, au Rwanda et au Burundi.

« Le Ministère du Genre, Enfant et famille salue la réalisation de ce projet et surtout voudrait souligner avec satisfaction le fait que la cible première de ce projet soit les femmes, même si , les hommes n’ont pas été absents durant toute la mise en œuvre du projet » a déclaré la Ministre du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa. Et d’applaudir la collaboration entre son ministère et le Mouvement « Rien Sans les Femmes » dans la mise en œuvre des activités de ce projet depuis le début de son exécution. Ce projet a eu pour mission, rappelle-t-on, de réaliser la représentation égalitaire hommes-femmes dans les instances de prise des décisions en RDC.

La loi n°15/013 du 1er aout 2015 portant modalités  d’application des droits de la femme et de la parité constitue, a en croire la Ministre, une des grandes avancées en matière de démocratie en RDC et est un motif de fierté pour ceux et celles qui ont fait de l’égalité entre hommes et femmes, un engagement.

Notons que le mouvement  « Rien Sans les femmes » est structurée autour des points focaux géographiques comme suit : Goma, Beni, Bukavu, Uvira et Kinshasa. Ce mouvement note, cependant, malgré les engagements pris au niveau national et international, notamment avec l’article 14 de la Constitution et la ratification de la Convention sur l’Elimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (Cedef) et l’adoption de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, la RDC a encore un chemin important à parcourir pour que les femmes soient présentes au même niveau que les hommes dans les instances décisionnelles.

Deux personnalités et un parti politique !

Lancée le 8 mars 2017, le trophée « Rien sans les femmes » prime les personnalités et les partis politiques qui valorisent les femmes congolaises. Pour cette deuxième édition, Michel Bongongo, Ministre d’Etat, Ministre de la fonction publique, Henriette Wamu, Présidente de l’Alliance pour les progrès du Congo et le directoire du parti Congo des valeurs ont été primés pour avoir accordé des places importantes des femmes dans les partis politiques et dans la fonction publique.

L’Ambassadeur de la Suède pense que les acquis du projet «Tushiriki Woke » doivent aider les femmes à participer à la gestion de la chose publique sur le plan national et régional. La Suède est convaincue que c’est  seulement dans l’équité entre l’homme et la femme que la RDC peut se progresser.

Madame Solange a souligné que le mouvement « Rien sans les femmes » qui est né en mars 2015 est une organisation réunissant plusieurs ong et vise la participation des femmes dans toutes les instances de prise des décisions en RDC d’une manière égalitaire.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse