25ème Assemblée régionale Afrique de l’APF: Aubin Minaku prône la démocratie, seule voie du développement

par -
0 295
Une attitude de l’honorable président de l’Assemblée nationale de la Rdc et président en exercice de l’APF/Ph. Brams
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Rabat, la capitale marocaine abrite hier et aujourd’hui, la 25ème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). C’est l’honorable président de l’Assemblée nationale de la Rdc, Aubin Minaku qui préside ces assises en sa qualité du président en exercice de l’APF. Il a soutenu dans son discours d’ouverture que la démocratie reste la voie la plus sûre pour un développement durable.

Ainsi comme le quotidien L’Avenir l’a annoncé dans sa dernière édition, l’honorable président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo séjourne depuis dimanche dernier à Rabat au Maroc. Au pays du Roi Mohamed VI, Aubin Minaku Ndjalandjoko préside la 25ème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), en sa qualité de président en exercice de cette structure mondiale.

Laquelle se veut un forum d’échanges entre parlementaires de la Région au sein duquel sont examinés les enjeux de la coopération interparlementaire, en général, et de la Francophonie, en particulier, tout en veillant sur les questions d’actualité. Ces assises de deux jours se sont ouvertes hier lundi 22 mai 2017, et elles réunissent une dizaine de présidents des parlements d’Afrique francophone dans la salle 11 de la Chambre des représentants du Royaume de Maroc (siège du parlement marocain).

A en croire les informations en notre possession, la cérémonie d’ouverture a débuté par le mot de bienvenue du président de la chambre des représentants du Royaume du Maroc, l’honorable Habib Le Malki, hôte de cette rencontre continentale. Il a souligné la pertinence et le choix indiqué des thématiques abordés.

Et il a rappelé la responsabilité des parlements dans l’élaboration des lois et recommandations pour faire reculer la violence et la pauvreté. Tout ceci, en faisant la promotion de l’entrepreneuriat, le libre investissement et la démocratie sur fond des cycles électoraux normaux et régulier, « tombes de l’extrémisme et du caporalisme, désormais inadaptés », a-t-il indiqué.

Aubin Minaku pour la promotion de la bonne gouvernance

Se félicitant ainsi du retour du Maroc sur le devant de la scène diplomatique africaine, le président de l’Assemblée nationale de la Rd Congo et président en exercice de l’APF, l’honorable Aubin Minaku Ndjalandjoko a, dans un vibrant discours, salué la bravoure du peuple marocain et le dynamisme du Roi Mohamed VI pour son engagement visible dans le développement de l’Afrique. Le numéro 1 mondial de l’APF a clairement indiqué que la démocratie reste la voie la plus sûre pour un développement durable.

Mais Aubin Minaku qui refuse des copies universelles de la démocratie, a indiqué que l’APF ne peut en aucun cas fermer l’œil devant des situations de violation des droits de l’homme. Pour lui, il faut donc une action sans replie pour les parlementaires africains dans la promotion de la bonne gouvernance qui constitue un levier efficace de lutte contre les inégalités et les injustices sociales, pavé menant droit à l’enfer de l’instabilité, de la violence et de la pauvreté.

Après ce discours qui a sanctionné le lancement officiel des assises de la 25ème Assemblée régionale Afrique de l’APF, les participants ont directement entamé des discussions en profondeur. Lesquelles étaient orientées sur deux principaux points inscrits comme matières à débat. Le premier intitulé : « Stabilité et bonne gouvernance pour un développement durable et harmonieux en Afrique francophone » et le second : « L’entrepreneuriat en Afrique, défis et enjeux ».

Des orientations des deux thèmes retenus

Il sied de signaler en outre que les travaux préparatifs de cette 25ème Assemblée régionale Afrique de l’APF s’étaient tenus à Kinshasa, le jeudi 23 et le vendredi 24 mars 2017, dans le cadre de la 9ème Conférence des présidents d’Assemblée et de section de la Région Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). Lesdits travaux préparatifs étaient ouverts et clôturés solennellement par l’honorable président de l’Assemblée nationale de la Rdc et président en exercice de l’APF, Aubin Minaku Ndjalandjoko.

Dans son discours d’ouverture à cette occasion, il avait indiqué que pour ce premier thème retenu, le débat de la 25èmeAssemblée régionale Afrique de l’APF est une opportunité non seulement de réfléchir sur le rôle des parlements dans le développement de la démocratie en Afrique francophone, mais aussi d’aborder la question de la conciliation entre, d’un côté, la démocratie, et de l’autre, les impératifs de sécurité et d’unité nationales, « condition sine qua none d’un développement harmonieux ».

Et pour le deuxième thème retenu, a-t-il poursuivi, l’occasion de la 25èmeAssemblée régionale Afrique de l’APF est de passer en revue les tendances récentes dans le domaine de l’entreprenariat. Et aussi d’examiner l’évolution des meilleures pratiques vers la mise en œuvre d’une approche globale des politiques et des stratégies nationales de l’entreprenariat, ainsi que du développement de l’entreprenariat vert, de l’entreprenariat social, de l’entreprenariat des jeunes et de l’entreprenariat des femmes. « Il en ira de même des mécanismes nouveaux et innovants qui visent à faciliter l’accès au financement », a renchérit le président de l’APF.

Notons que ces travaux de la 25èmeAssemblée régionale Afrique de l’APF seront également marqués par le rapport d’activités de l’APF Afrique. Lequel rapport pourra être présenté par un autre parlementaire de la Rdc, l’honorable députée nationale Geneviève Inagosi, la chargée de mission Afrique de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF).

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse