24 ans après sa création: L’Unadef se dote des structures politiques

par -
0 617
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Plus rien ne va arrêter la machine structurelle de ce parti membre de la Majorité Présidentielle. 24 ans après sa création, l’Unadef est, depuis le 25 juillet 2016 dans sa première convention nationale élective. Une première depuis que ce parti existe, fruit de la révolution du 05 mai 2015, au lendemain de la décision unilatérale de l’ancien président de faire basculer le parti dans l’opposition. Une attitude qui lui a valu son exclusion du parti, puisque l’Unadef attend faire le bilan de la cogestion avec Joseph Kabila de l’action politique pendant sa mandature, un bilan que, Aggée Aje Matembo Toto  qualifie de positif.

Lieu choisi pour cette première convention nationale élective, Lubumbashi, dans la province du Haut Katanga, fief naturel de l’Unadef. Les informations qui nous parviennent de la capitale cuprifère, renseignent qu’Aggée Matembo, porte-parole du courant rénovateur qui a conduit la grande délégation composée des cadres, militants et députés nationaux élus de ce parti, en vue de se choisir librement ses dirigeants, devant conduire la destinée du parti de l’Union Nationale des Démocrates Fédéralistes, Unadef.

Dans une salle qui a refusé du monde, Aggée Aje Matembo a galvanisé la foule qui a répondu favorablement à cette convention élective. Ce lancement effectif en présence d’une foule composée des militantes et militants et autres cadres venus de Kinshasa au Bâtiment du 30 juin de Lubumbashi, peu avant que le porte-parole Aggée Aje Matembo Toto ne prononce son mot de circonstance.

« Après la déclaration politique du 05 mai 2012, l’Unadef avait pris sa décision de destituer M. Charles Mwando Nsimba de sa fonction de Président national de l’Unadef et de remettre l’Unadef dans ses droits entant que membre de la Majorité Présidentielle », a-t-il dit, pour justifier la raison de la convocation de cette convention nationale élective. Un cap vers un nouvel élan rénovateur enfin, qu’ensemble l’Unadef restaure la démocratie au sein de son parti. Ceci, dans le but de rester loyal au Président de la République, Joseph Kabila Kabange.

Il faut dire que 5 candidats sont en lice pour briguer la présidence nationale du parti Unadef. Cette élection va déboucher à l’élection d’un nouveau président national. Après la première journée de la Convention, Aggée Aje Matembo Toto s’est confié à la presse en ces termes : « Pendant ces trois jours, l’Unadef va décider sur son avenir ; l’Unadef doit se décider sur ses dirigeants ; l’Unadef doit se décider sur ses structures politiques et sur son appartenance politique à soutenir le Président Joseph Kabila Kabange », s’est-il confié à nos reporters sur place.

C’est au nom des cofondateurs, interfédéraux et autres cadres du parti qu’Aggée Aje Matembo a affirmé l’appartenance de l’Union des Démocrates Fédéralistes à la Majorité présidentielle et à la vision de l’Autorité morale : la Révolution de la Modernité initiée par  Joseph Kabila.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse