21 mai. Irina Bokova : « La diversité culturelle est la plus grande chance de l’humanité »

par -
0 631
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Directrice Générale de l’Unesco a transmis ce message à tous les peuples de la terre en commémoration de la Journée internationale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement célébrée le 21 mai de chaque année et ce, depuis 2001.

Dans son adresse de ce jour, elle a commencé par un rappel de ladite journée, « il y a 70 ans, les fondateurs de l’Unesco énonçaient une conviction simple : l’incompréhension mutuelle des peuples faisant grandir la méfiance et les malentendus entres les nations, la recherche de la paix appelle à renforcer la connaissance réciproque des cultures et des peuples afin de mieux se comprendre ».

Ce communiqué de presse signifie que le lien entre la diversité culturelle et les droits humains a été rappelé avec force à travers l’adoption en 2001 après la destruction des bouddhas de Bamiyan en Afghanistan de la Déclaration universelle de l’Unesco sur la diversité culturelle. Ce texte, lit-on, est une boussole pour vivre ensemble dans un monde globalisé. Il réaffirme le respect de la diversité culturelle et le respect des droits humains sont indissociables.

Un champ infini pour la paix

Concernant la diversité culturelle, la Directrice de cette structure des Nations Unies affirme avec véhémence que, « la diversité culturelle est notre patrimoine commune et la plus grande chance de l’humanité. C’est une promesse de renouvellement et dynamisme, le moteur même de l’innovation et du développement. C’est un monde si divers, la destruction des cultures est un crime et l’uniforme est une impasse : tout l’enjeu consiste à valoriser dans le même mouvement la diversité qui nous enrichit et les droits humains qui nous rassemblent ».

Son regret est que cette diversité culturelle est attaquée par des extrémistes qui saccagent le patrimoine et persécutent des minorités. « Ces crimes nous confortent davantage dans la conviction que les ennemis de la dignité humaine chercheront toujours à détruire cette diversité parce qu’elle est le symbole de la liberté de l’esprit et de l’infinie créative de l’être humain. C’est ce lien que nous devons défendre. En réaction à tous ceux qui cherchent à interdire la différence et la pluralité des idées des opinions et des croyances. Nous devons protéger la liberté par la richesse de nos cultures et de nos expériences créatives », se conforte Irina Bokova.

En conclusion, le communiqué note que cette journée du 21 mai est une occasion de libérer le potentiel créatif de différences de langues, de coutumes et faire que ces différences enrichissent et renforcent au lieu de diviser parce que le dialogue vient à bout de tous les malentendus.

 

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse