1961 – 2016: Commémoration du 55ème anniversaire des Martyrs de Bakwanga à Kinshasa

par -
0 729
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Emile Muzungu pour la pérennisation nationale de leur mémoire…

La commémoration du 55ème anniversaire des Nationalistes Lumumbistes assassinés en février 1961 à Bakwanga , village Kanengulu dans l’ex. Province du Kasaï Oriental , a été marquée à Kinshasa par une messe d’action de grâce   qui a été dite en leur mémoire le lundi 15 février 2016 en la Cathédrale Notre – Dame de Fatima dans la commune de la Gombe. L’organisation résulte d’une co-organisation entre le Collectif des enfants des Martyrs Nationalistes « CEMA » et la Fondation Muzungu Christophe   Sénior , MCS en sigle, une initiative de Mme Emile Muzungu   Makela . Cette manifestation a connu deux temps forts à savoir l’homélie captivante de l’officiant   et le discours lu par   Mme Emile Muzungu Makela   au nom de tous les enfants des disparus   de ce qu’on appelait jadis ‘ la boucherie de Bakwanga’ qui a eu lieu 29 jours après l’assassinat de Patrice Emery Lumumba   ainsi que ses compagnons dont Mpolo Maurice et Okito Joseph .

Parmi ces nationalistes déportés de Kinshasa à Bakwanga , tués à fleur d’âge, figuraient    Jean – Pierre Finant (père du feue Abeti Masikini) , Christophe Muzungu (géniteur de l’actuel ambassadeur de la RDC au Congo Brazzaville ), – Emmanuel Nzuzi, – Pierre Léopold Elengesa , Joseph Mbuyi, Jacques Lumbala, Camille Yangara, et Jacques Fataki.

Au cours de son oraison évangélique de ladite célébration eucharistique d’hommage à ces aïeux , ces parents , ces compatriotes, l’abbé célébrant a reconnu devant les fidèles que le Seigneur a réservé une récompense à ces illustres disparus qui ont trouvé la mort pour notre patrie.

« L’histoire est têtue , on connait ce qui s’était passé quand bien même le pays semble les oublier , ils sont   dans la mémoire collective. Car le sang déversé   ne l’a pas été en vain. L’heure est venue que ces hommes   puissent sortir des oubliettes. Ils avaient un idéal , celui de servir le pays , surtout le bien-être des congolais , leur liberté , leur égalité et leur prospérité . Hélas, ils étaient aux siens très tôt. Leur idéal, on ne l’a pas encore atteint, nous sommes en marche, et on l’atteindra par l’aide de l’Eternel. Prions que le pays vive ces valeurs car on a enterré leur tête mais pas leur mémoire… » a soutenu   le prélat.

*Emile Muzungu plaide pour la pérennisation de leur mémoire collective

Intervenant sur le lutrin pour son témoignage et mot patriotique , Mme Emile Muzungu Makela (fille du martyr Christophe Muzungu) initiatrice de la Fondation « Muzungu Christophe Sénior » , MCS en sigle, a fait remarquer à l’assistance que 55 ans après cet odieux assassinant , les langues commencent à se délier , l’on parle de plus en plus d’une conspiration orchestrée par l’occident en intelligence avec certains compatriotes   siégeant commissaires   généraux à l’époque . Les martyrs de Bakwanga , incarnaient le même valeurs nationalistes   comme N’Zée Laurent   Désiré Kabila , ces personnalités   doivent être associés aux deux compagnons de Lumumba à savoir Okito et Mpolo Maurice, a déclaré Emile Muzungu Makela . Avant de s’interroger s’ils ne méritent –ils pas des hommages de la nation congolaise toute entière , car nous sommes tous leurs descendants de Lumumba , en vue de perpétuer leurs noms des martyrs précités sous   le signe des souvenirs . Parmi les enfants des martyrs figuraient   César Elengesa, Alfred et Finant Véronique présidente nationale de l’Eveil pour la Promotion et le Développement de la Femme Rurale   au Congo (EPRODEFRUC ONGD) , un cadre de concertation et du dialogue nationale de la société civile de la RDC.

La délégation du Parti Lumumbiste – Palu -, était également représentée au nom du SG Ludi Gisenga .

(Franck Ambangito)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse