19 et 20 septembre 2016: Modeste Bahati chargé de faire une évaluation auprès des opérateurs économiques concernés

par -
0 513
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au cours de sa quarantième réunion de l’exercice 2016 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays, la Troïka stratégique constate qu’au plan national, la situation macroéconomique demeure sous contrôle, en dépit du frémissement observé sur le marché de change. Mais elle craint que les événements du 19 et 20 septembre n’aient des conséquences notamment sur la mobilisation des recettes publiques pour la dernière semaine du mois de septembre. Raison pour laquelle le ministre de l’Economie nationale a été chargé de faire une évaluation auprès des opérateurs économiques concernés, dans l’objectif non seulement de cerner les impacts, mais surtout de cibler des mesures de mitigation.

Comme chaque lundi, le Premier ministre Matata Ponyo a présidé hier, à l’Hôtel du Gouvernement, la réunion de la Troïka stratégique. Et ce, en présence de tous les habitués. Faisant la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 23 septembre dernier, le communiqué de presse rendu public à cet effet constate qu’au niveau africain, la Banque africaine de développement (BAD) a lancé, le lundi 19 septembre 2016, sa stratégie dite « Stratégie pour la transformation agricole en Afrique 2016-2025 ». Cette stratégie vise quatre objectifs spécifiques, à savoir : contribuer à l’élimination de l’extrême pauvreté en Afrique d’ici à 2025, éradiquer la faim et la malnutrition en Afrique d’ici à 2025, faire de l’Afrique un exportateur net de produits alimentaires, et positionner le continent africain au sommet des chaînes de valeur mondiale, axées sur les produits d’exportation où l’Afrique dispose d’un avantage comparatif.

Au 22 septembre, pour trois semaines consécutives, il est noté une hausse du cours du cuivre à la tonne métrique, passant de 4.694,00 USD à 4.732,5 USD, soit une embellie de 0,82%. Le prix de l’once d’or a également enregistré une hausse, après deux semaines consécutives de baisse. En effet, l’once s’est vendue à 1.323,00 USD contre 1.320,43, soit une hausse de 0,19%. Pour ce qui est du cobalt, son prix s’est maintenu à 28.035,32 USD la tonne métrique. Sur le marché de pétrole brut, après les importantes baisses de la semaine écoulée, les prix ont augmenté au 22 septembre 2016. Ils sont passés de 45,93 USD et 43,23 USD à 47,78 USD et 44,62 USD respectivement à Londres et à New York, soit des hausses de 4,03% et 3,21%.

S’agissant des produits céréaliers, tous les prix sont à la baisse, exception faite pour le maïs qui a enregistré une hausse des prix après la baisse de la semaine écoulée. Ainsi, la situation se présentait comme suit au 22 septembre 2016 : a) 123,81 USD/tonne (+2,05%) pour le maïs ; b)  336,75 USD/tonne (-15,71%) pour le blé, et c) 9,66 USD/tonne (-1,33%) pour le riz.

Seulement 4,40 semaines d’importations des biens et services

Au plan national, la Troïka indique que la situation macroéconomique demeure sous contrôle, en dépit du frémissement observé sur le marché de change. Par ailleurs, il sied de souligner que les événements du 19 et 20 septembre devraient avoir des conséquences notamment sur la mobilisation des recettes publiques pour la dernière semaine du mois de septembre.

Ainsi, pour la période sous analyse, les tendances suivantes ont été observées concernant les principaux indicateurs macroéconomiques suivis : Le taux d’inflation hebdomadaire est à 0,151% (-0,042 point). En cumul, l’inflation a atteint 2,999%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 4,127% pour un objectif de 4,2%. De même, le taux de change du franc congolais par rapport au dollar des Etats-Unis, a connu de légères dépréciations sur les deux segments, soit 0,10% à l’indicatif et 1,89% au marché libre, avec des taux de change respectifs de 1.032,00 CDF/USD et 1.128,80 CDF/USD contre 1.032,94 CDF/USD et 1.107,50 CDF/USD une semaine avant.

De leur part, les réserves internationales, au 22 septembre 2016, sont passées de 1.002,91 millions USD à 996,21 millions USD, couvrant 4,40 semaines d’importations des biens et services. Le taux directeur de la Banque centrale du Congo, au 22 septembre, est resté à 2%, avec une marge négative de 1,319 point. Le Plan de trésorerie du secteur public, au 23 septembre 2016 ressort un déficit mensuel de 118,136 milliards CDF, issu des recettes de 178,761 milliards CDF (63% de réalisations) et des dépenses de 296,897 milliards CDF (93% d’exécution), dont la paie des agents de l’Etat pour le mois de septembre.

Au sujet de la paie disons que celle du mois de septembre 2016, lancée au 15 sur l’ensemble du territoire national, se poursuit normalement. Au 23 septembre, il est fait état de 83% d’agents et fonctionnaires situés dans les grands centres urbains déjà payés.

Au regard de la situation économique subséquente aux événements du 19 et 20 septembre 2016, les membres de la Troïka stratégique se sont penchés sur les dégâts causés aux opérations économiques à la suite des événements du 19 et 20 septembre 2016, avec les conséquences qui en découlent, et qui vont s’étaler dans la durée. A cet effet, le ministre de l’Economie nationale a été chargé de faire une évaluation auprès des opérateurs économiques concernés, dans l’objectif non seulement de cerner les impacts, mais surtout de cibler des mesures de mitigation.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse