11 novembre 1975 – 11 novembre 2017: L’Angola a célébré ses 42 ans d’indépendance

par -
0 131
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La République d’Angola a célébré le samedi 11 novembre 2017 sa fête nationale, qui rappelle du reste son accession à la souveraineté nationale et internationale, son indépendance obtenue du Portugal. En République Démocratique du Congo où vivent des milliers d’angolais d’origine ou de nationalité, l’ambassade angolaise à Kinshasa a organisé une cérémonie commémorative à l’hôtel Beatrice de la Gombe. Plusieurs invités de marque y ont pris part. Les autorités politico-administratives de la Rdc et les diplomates de plusieurs pays représentés sur le sol congolais ont rehaussé de leur présence cette manifestation.

C’est lors d’une cérémonie de deux heures commencée à 18 heures de Kinshasa que la communauté angolaise de la Rdc, à travers son ambassade, a commémoré le 42e anniversaire de l’accession de la République d’Angola à la souveraineté nationale et internationale. C’est dans la salle Naomie de l’hôtel Beatrice que les invités se sont retrouvés dans une très belle ambiance pour la circonstance. Les convives qui ont eu droit à un accueil de l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Angola dès la porte d’entrée, ont été émerveillés de comprendre les progrès réalisés en peu de temps par ce grand pays d’Afrique à travers un document vidéo qui a agrémenté la soirée avant le discours de l’Ambassadeur José Joan Manuel.

Après l’exécution des hymnes nationaux de la République Démocratique du Congo et  l’Angola, l’Ambassadeur José Joan Manuel a prononcé son discours de circonstance. Il a de prime abord rappelé que pour les 42 ans d’existence de l’Angola comme pays libre et indépendant, ses compatriotes ont vécu des moments tortueux et ont eu à franchir des obstacles difficiles que seuls peuples déterminés et convaincus de fait parviennent à vaincre.

« Néanmoins, ce passé triste et peineux est resté derrière et maintenant les Angolais sont véritablement engagés dans la construction d’un pays nouveau, démocratique, moderne et prospère dans lequel tous les citoyens puissent se retrouver et vivre en paix et dignité », a souligné l’Ambassadeur.

Un hommage rendu à José Eduardo Dos Santos

Pour que l’Angola atteigne ses objectifs de développement, le diplomate angolais a indiqué qu’un homme a dû donner le meilleur de lui-même en tant que Chef de l’Etat. José Joan Manuel a indiqué que le précédant gouvernement angolais dirigé par l’Ex. Président de la république, l’Ingénieur José Eduardo Dos Santos, avait non seulement focalisé ses efforts dans  la mise en place des conditions pour une effective consolidation des mécanismes démocratiques et d’implémentation d’un processus de réconciliation nationale entre les angolais auparavant perdus, mais aussi, il avait dirigé ses efforts dans le domaine de renforcement des compétences des ressources humaines aussi bien à l’affectation d’énormes ressources financières par la continuité de la grande œuvre de reconstruction des infrastructures en cours depuis la fin de la guerre. Et l’Ambassadeur de signaler qu’ « aujourd’hui, le pays connais d’autres développements et affronte des nouveaux défis, comme par exemple, envisager des formes différentes des défis du changement sans hésitation, ce qui nous obligera à corriger certaines  pratiques généralisées qui étaient moins bien dans le passé, ceux de la diversification de l’économie, à travers le pari dans la production nationale pour la consommation interne et la promotion des exportations, étant le principal acteur, le secteur privé national et étranger, les défis d’éradication de la faim et de la pauvreté extrême, de la solution pour l’emploi, enfin, les défis de la construction d’une Angola prospère et démocratique avec paix et justice sociale ».

Un processus électoral exemplaire

Le 23 août dernier, l’Angola a réalisé un cycle électoral avec la participation de six partis politiques ayant chacun un candidat président de la République. A en croire l’Ambassadeur d’Angola, les élections se sont déroulées dans un environnement de fête et ont été considérées par les observateurs internationaux de l’Union Africaine, la SADC, la CIRGL et d’autres organisations internationales et régionales européennes comme exemplaires, participatives, transparentes, par le haut degrés d’organisation et l’emploi de technologies d’information qui ont facilité tout le processus électoral. Il faut signaler que les angolais ont, pendant tout le processus, fait preuve de maturité politique, de patriotisme et de civisme élevé, avec une transition politique tranquille et ordonnée, culminant par l’investiture d’un nouveau président de la République élu et commandant en Chef des forces armées angolaises, le Docteur Joao Manuel Gonçalves Lourenço.

L’Angola salue la publication du calendrier électoral par la CENI RDC

« Avec la publication du calendrier électoral par la CENI du calendrier électoral qui conduira la RDC à la réalisation des élections démocratiques en 2018, mon pays se joint également aux autres pays et salue les autorités congolaises pour avoir fait un pas fondamental et décisif pour le déblocage et résolution de l’actuelle crise politique que vit le pays, tout en encourageant tous les acteurs politiques et la société civile en générale, dans le sens de respecter et de se conformer aux délais qui sont stipulés, afin que la RDC puisse connaitre effectivement la paix et la tranquillité, tant nécessaire pour le processus de la reconstruction et du développement du pays et garantir ainsi le bien-être et une qualité d’une meilleure vie pour les populations », a dit José Joan Manuel.

 

(Patrick ZANETI)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse