10 ans après sa mort: Doudou Ngafura honoré par sa famille, par « Sovoac » et « Artistes en danger »

par -
0 522
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Gratitude exprimée envers l’honorable Pius Muabilu du CNC…

Le mercredi 22 février dernier, un hommage vibrant a été rendu à l’artiste comédien Doudou Ngafura du groupe Salongo de la RTNC qui venait de totaliser dix ans sous terre. Une pensée pieuse a été gardée par ses connaissances, ses collègues encore vivant ainsi que par sa famille dont la veuve Rose et tous ses enfants parmi lesquels le chanteur Suzuki 4X4 Luzubu, ancien du groupe Quartier Latin International de Koffi Olomide depuis l’Europe, Casiri Luzubu  de Cultur’A Pays Vie de Félix Wazekwa,  Elvis Luzubu qui succède à son père au sein du groupe Salongo.

Cette commémoration qui a eu lieu à la résidence du défunt sur  l’avenue Construction, au quartier Kauka,  dans la commune de Kalamu, avait commencé par le dépôt des gerbes des fleurs  sur la tombe de l’illustre disparu  au cimetière de Kinkole VIP. Par après, les invités ont eu droit à un bain de consolation au domicile du défunt.

Par cette occasion, les invités ont eu droit à la projection des sketchs    du comédien Doudou Ngafura  (de son vrai nom, André Luzubu) dont la  fameuse pièce à succès « Muana Nsusu » où il a joué un tableau en comptant les morceaux de viande dans la marmite,  rôle jugé le plus captivant de sa  longue carrière débutée au sein de « Petits nègres » dans la province du Bandundu, avant de passer dans le « Théâtre de verdure », puis dans la « Compagnie du Théâtre National Mobutu Sese Seko » et enfin, dans le groupe Salongo de la  RTNC.

Cette cérémonie a été rehaussée  de la présence de Tsaka  Kongo, président de l’ONG « Artistes en danger » et de l’Association sans but Lucratif  dénommé  « Solidarité des Veuves et Orphelins  des Artistes musiciens du Congo », Sovoac, conduite par la veuve Pauline Pépé Kalé (vice – présidente) et de la  veuve Théthé  Djo Poster Mumbata (présidente) ainsi que d’autres membres dont la veuve Mado Bialu Sans Souci d’Afrique.

« Au nom de toute ma famille, je garde  un très  bon souvenir et reconnaissance envers l’honorable  Pius Muabilu,  PDG du Groupe de presse RTG@ et président du Congrès National Congolais (CNC) qui, après la mort de Papa survenue  le 22 février 2007 et enterré le 25 février 2007,  nous a remis une enveloppe consistante lors de sa visite à  notre résidence, le 26 février 2007, ainsi que lors  de l’accomplissement du 40ème jour où, il nous a encore assisté… »  a déclaré  Elvis  Luzubu .

*  « Ma Racine », une plate-forme qui promet…

Sur place, nous avons pu approcher deux jeunes chanteurs  à savoir : Eric Mpoyi, fils aîné du feu  artiste musicien  Djo Mpoy  de l’orchestre T.p O.K Jazz du regretté Franco  Luambo Makiadi  et Cédric Mumbata, fils de feu Djo Poster Mumbata  du mémorable groupe « Grand Zaiko Wawa ». Ces derniers, regroupés au sein de la plate-forme « Ma Racine » réunissant tous les enfants orphelins des artistes décédés. Cette formation musicale existe depuis deux ans. Elle est dirigée par le président  Alain Madilu (fils de feu  Sans Souci d’Afrique, neveu de Madilu System), Yannick Mumbata de l’Antenne A, Yolande Masikini (fille de feue Abeti Masikini)  et Sandra Mpongo Love.

«Les congolais seront surpris il y aura de grandes choses, nous sommes en train de fomenter un nouvel système musical et culturel… », a-t-il indiqué.  Ils préparent une organisation à l’instar du groupe Minzoto Wella Wella à l’époque de Père Buffalo, un groupe musical ,  la comédie musicale, l’opérette et le théâtre proprement dit avec Elvis Luzubu (fils Doudou Ngafura), actuellement récupéré  dans le groupe Salongo.

Pour rappel, un groupe musical  a été mis sur pied avec le leader Eric Mpoyi, ils sont en pleins travaux d’enregistrement au studio 1, 2, 3 pour réaliser dans un premier temps un  pot-pourri qui renfermera   les anciens succès du chanteur Djo Mpoy tels : «Tubela », « Masikini » et « Sans moins un ». Ces musiciens sont encadrés au niveau rythmique par quelques anciens du T.P O.K Jazz. Un guitariste, un bassiste et un membre du comité des sages.

Chaque week-end, ils sont en concert notamment tous les samedis au complexe « Utexafrica »  à Gombe tandis que tous les vendredis à l’espace « Bantou  Palace », situé à l’entrée  « mama  Colonel » dans la commune de Bandalungwa.

Leur producteur-manager  s’appelle Willy Hélène Henrica. Il  réside en Europe et leur donne des moyens nécessaires pour la finalisation de ce tube.

(Franck Ambangito  /Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse