08 mars 2017 au Kasaï: Alphonsine Bundu dénonce la non représentativité de la femme dans les institutions

par -
0 268
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le 08 mars, une journée des manifestations à travers le monde. C’est une occasion de dresser le bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement, les groupes et associations de militantes préparent des manifestations pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications afin d’améliorer la situation de la femme.

Les femmes de Tshikapa s’inscrivent aussi sur la liste de celles qui veulent voir la situation de la femme s’améliorer. La chargée des liaisons avec les autorités au  sein  du comité d’organisation des manifestations du mois des femmes s’est entretenue avec le Journal L’Avenir. Alphonsine Bundu Kapinga, c’est son nom. Elle est chef de Division à l’ISC/Tshikapa et représentante de l’Alliance des forces démocratiques du Congo « AFDC ». Selon elle, la femme Kasaienne n’a pas sa place dans la société, c’est un fléau, ajoute-t-elle, qui donne l’impression qu’il n’y a pas des femmes intellectuelles au Kasaï. Bundu dénonce par le faite même la non representativité de la femme dans toutes les institutions, dans les territoires, secteurs et ville. Elle est chosifiée et maintenue à la cuisine. Que fait la femme du Kasaï pour atteindre la parité d’ici 2030 ? Alphonsine Bundu explique qu’elles ont engagé depuis lors un combat à travers les sensibilisations de la femme qu’elle se retrouve mais nous sommes butté à un obstacle nos partenaires hommes du Kasaï n’ont pas de la considération à notre égard. Elle a laissé entendre que qu’en rapport avec le mois de des femmes , plusieurs réunions de sensibilisations des femmes ont été tenues dans le souci de voir la femme participée activement aux activités du mois dédié à la femme, à suivre et intérioriser  le message de la journée à travers les conférences débats pour la valorisation des femmes du Kasaï.

En sa qualité de femme politique, Alphonsine Bundu a invité toutes les femmes du Kasaï, paysannes , Maraichères, Religieuses, Enseignantes et autres à se souder comme une seule femme pour accompagner les candidatures des femmes aux prochaines élections. Pour y parvenir, elle a demandé aux femmes de s’enrôler massivement au moment venu.

(Lukengu Laurent/tshikapa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse